Maxima a enterré son père

Le Roi des Pays-Bas a rejoint son épouse en Argentine pour les funérailles de l’ancien ministre décédé d’un lymphome à 89 ans.

 

Funérailles du père de la reine Maxima, Jorge Zorreguieta, à Buenos Aires

Dans un post précédent, nous vous avions parlé du voyage-éclair de la reine Maxima des Pays-Bas dans son pays d’origine, l’Argentine. Elle s’y était rendue en urgence au chevet de son père, Jorge Zorreguieta, hospitalisé pour un lymphome qu’il traînait depuis des années. Il avait également été dit que la Reine avait regagné les Pays-Bas au bout du week-end. Elle a pourtant dû changer ses plans en catastrophe, l’état de son père s’étant dégradé. Avec sa mère et son frère Martin, elle était à ses côtés quand il est mort. Les funérailles se sont déroulées ce jeudi 10 août. Le roi Willem-Alexander y a assisté au côté de son épouse.

Jorge Zorreguieta avait sept enfants: trois filles –Maria, Angeles et Dolores- nées de son premier mariage avec Marta Lopez Gil, et deux filles et deux garçons – Maxima, Martin, Juan et Ines- du second avec María del Carmen Cerruti Carricart. L’homme avait suscité des critiques aux Pays-Bas, en regard de son passé. Il fut ministre de l’agriculture durant le régime militaire au pouvoir entre 1976 et 1983. Ainsi, il n’avait pas été autorisé à assister au mariage de sa fille.

Chut ! Le prince Laurent dort !

Avec son épouse la princesse Claire, le prince Laurent représentait la famille royale lors d’une soirée de finale du Concours musical international reine Elisabeth. Ne lui demandez pas d’apprécier la finesse du deuxième mouvement du concerto de Chostakovitch, il a dormi tout du long!

IMG_0941

Le frère cadet du Roi travaille trop. Il a du sommeil en retard. Aussi, il profite de chaque instant disponible dans son agenda de ministre pour pouvoir fermer les yeux. Quelle meilleure occasion que le Concours Musical International Reine Elisabeth pour ce faire,  où on l’impose de faire une apparition une fois par an ? Installé dans la loge royale et sous les yeux de tout un public ainsi que des caméras, il peut à loisir fermer les yeux pendant qu’un candidat s’échine à jouer les virtuoses sur son violoncelle devant une salle émue aux larmes. Laurent, pour montrer toute sa sensibilité, arbore, lui, de très visibles bouchons d’oreille. Il ne faudrait quand même pas être incommodé par tout ce bruit pendant sa sieste, non ?  Les mélomanes ont apprécié.

 

 

Montée des marches pour… Guillaume et Stéphanie

Les grands-ducs héritiers de Luxembourg ont foulé le tapis rouge du 70e Festival de Cannes pour la présentation hors-compétition du film “Les fantômes d’Ismaël”

REPORTERS

REPORTERS

 

Si le tapis rouge et les célèbres marches du Festival de Cannes ont l’habitude d’accueillir des vedettes du 7e art, il n’est pas courant qu’ils soient foulés par des princes du gotha !  Ce mercredi 17 mai, à l’occasion de l’ouverture du festival dont c’est la 70e édition cette année, le grand-duc héritier de Luxembourg, Guillaume, accompagné de son épouse, la Belge Stéphanie, étaient présents en compagnie du Premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel. Ils ont assisté à l’avant-première du film “Les fantômes d’Ismaël” présenté hors compétition, film réalisé par Arnaud Desplechin, avec Mathieu Amalric, Charlotte Gainsbourg et Marion Cotillard dans les rôles principaux.

Pour monter les marches, la grande-duchesse avait revêtu une très simple mais élégante robe blanche, et affichait comme boucles d’oreilles de très belles girandoles de brillants entourant deux rubis à la taille impressionnante.

 

 

William et Kate en Belgique !

Le 7 juin, les ducs de Cambridge seront à Messines, en Flandre occidentale, pour participer aux cérémonies de commémoration à l’occasion des 100 ans de cette bataille mythique de la Première Guerre mondiale. 

world war 1 commemorations

 

Le duc et la duchesse de Cambridge seront en visite en Belgique le 7 juin prochain. Ils se rendent en Flandre occidentale pour assister aux cérémonies de commémoration de la bataille de Messines, qui se déroula il y a un siècle pendant la Première Guerre mondiale, du 7 au 14 juin 1917. Cette bataille fut un prélude à la Troisième Bataille d’Ypres qui vit les forces alliées dévaster les lignes allemandes en faisant exploser simultanément 19 énormes mines mises en place grâce à des tunnels creusés pendant des mois. Une explosion gigantesque qui fut entendue jusqu’à Dublin même!

Les cérémonies rassembleront des délégations de soldats britanniques, irlandais, mais aussi des représentants d’Australie et de nouvelle-Zélande.

La dernière fois que William et Kate étaient venus chez nous, c’était en août 2014 pour assister à une cérémonie en présence du Roi et de la Reine au cimetière de Saint-Symphorien près de Mons.

 

Le prince Philip prend sa retraite… à 96 ans!

Buckingham Palace l’annonce: l’époux de la reine Elizabeth II se retirera de la vie publique à l’automne. La réunion en urgence du personnel avait déclenché la panique au sujet de la santé de la Reine ou de son époux.

Britain Royals

 

Le Prince estime en avoir assez fait. Il prendra sa retraite à l’automne… à l’âge de 96 ans!  Selon le communiqué de Buckingham:  ”Son Altesse Royale le duc d’Édimbourg a décidé de ne plus honorer d’engagements publics à partir de l’automne de cette année.” Le Palais d’ajouter que le prince Philip avait “le soutien entier” de la reine, elle-même âgée de 91 ans. Le prince Philip fêtera lui ses 96 ans le 10 juin prochain.

La convocation urgente d’une réunion du personnel de Buckingham et la préparation d’une annonce imminente avaient déclenché une grande préoccupation dans les médias britanniques au sujet de la santé de la Souveraine ou de son époux, laissant rapidement place aux rumeurs les plus folles. La réalité est heureusement plus rassurante et même fort logique: prendre sa retraite à 96 ans, on doit friser les records du monde !

 

 

Le Roi montre sa fraise

Philippe a pu déguster comme chaque année les toutes premières fraises de Beveren. L’occasion d’une photo toujours… cocasse

 

Reporters / GYS

Reporters / GYS

 

Etre Roi des Belges confère quelques privilèges, comme l’usage d’une Liste Civile de plus de 11 millions d’euros pour accomplir sa tâche de chef d’État… mais aussi l’occasion de déguster les toutes premières fraises belges de la saison. Comme chaque année, le Souverain a reçu au Palais royal une délégation de l’asbl Aarbeicomité (Comité de la fraise), ainsi que les représentants de la commune de Beveren où ces premières fraises du pays… de Beveren sont produites. Car à Wépion, les ventes de fraises battent déjà leur plein!

Comme chaque année, c’est l’occasion pour les photographes de saisir l’instant où le Roi déguste un exemplaire bien charnu du fruit si prisé par ses concitoyens. Et là, Philippe n’est jamais le dernier à ramener sa fraise…