Pour la première fois de son règne, l’empereur du Japon s’est solennellement adressé mercredi à son peuple confronté à une crise nucléaire sans précédent dans l’histoire et au drame conjoint du séisme et du tsunami qui a fait des milliers de morts et de disparus, mais aussi plus de 500.000 sinistrés.

© RE

“J’espère sincèrement que nous pourrons empêcher la situation d’empirer”, a déclaré en substance l’empereur Akihito, qui s’est exprimé pour la première fois dans une situation de crise depuis son accession au trône en 1989. Le souverain japonais s’est dit ”profondément préoccupé par la situation dans la centrale de Fukushima”.