Le roi de Suède fête ses 65 ans ce samedi, mais n’entend pas se retirer du trône pour autant. Le monarque rendu récemment célèbre pour ses frasques sexuelles reste extrêmement populaire dans son pays. Victoria, la princesse héritière, devra attendre… 

le roi Carl XVI Gustaf et son héritière la princesse Victoria. © RE

Le roi de Suède Carl XVI Gustaf fête ses 65 ans samedi mais entend bien préciser qu’il ne partira pas pour autant à la retraite ! Dans un entretien accordé à l’agence de presse suédoise TT, il déclare ainsi : ”Je n’ai pas l’intention de me mettre déjà à nourrir les oiseaux. En aucun cas !” et fait sienne cette tradition suédoise qui veut qu’un monarque occupe le trône et accomplisse son devoir de chef d’État ”aussi longtemps qu’il est sain d’esprit”.
 Né le 30 avril 1946,  Carl est le cinquième et dernier enfant du prince héritier Gustaf Aldof, mais ce dernier meurt dans un accident d’avion un an plus tard. Etant le seul enfant mâle du disparu, Carl XVI Gustaf est appelé à succéder, le 15 septembre 1973 à 27 ans, à son grand-père Gustaf VI Adolf. 

Son entrée en fonction coïncide avec une réduction drastique des pouvoirs du roi. Il inaugure les plâtres de la monarchie protocolaire. Finalement, son action la plus spectaculaire et trépidante est annuelle: la remise des prix Nobel ! Carl XVI Gustaf a connu un règne paisible et tranquille jusqu’à ces derniers mois et la sortie d’une biographie sulfureuse qui reprend par le menu ses frasques sexuelles plutôt dissolues. Mais cela n’a entamé en rien sa grande popularité. 

 Depuis l’abolition de la loi salique, la princesse Victoria est devenue en tant qu’aînée des trois enfants du roi Carl XVI Gustaf et de la reine Silvia, l’héritière du trône. Elle a épousé, on s’en souvient, le 19 juin 2010, Daniel Westling. En succédant à son père, elle deviendrala première reine de Suède issue de la dynastie des Bernadotte. Mais, visiblement, ce ne sera pas pour tout de suite…