Plus de mille soldats dans les rues de Londres pour encadrer et escorter non pas le laudau royal attendu, mais bien un carrosse fermé. Donc gare à la pluie !

Comme dit l'adage: "laudau ouvert, soleil sur terre, carrosse fermé, gare aux ondées !" © AFP

Un coup d’État à Londres ? Peu avant 5 h du matin, heure locale, ce mercredi 27 avril, un bon millier d’hommes en armes ont investi les rues du quartier royal. On pouvait reconnaître des soldats tant de l’armée de terre que de la Navy ou de la Royal Air Force. Ils se sont alignés tout au long du parcours de 2,02 km entre l’abbaye de Westminster et le palais de Buckingham pour la toute dernière répétition générale grandeur nature du “mariage du siècle”. Ce vendredi, ils seront tous sur le pont et en grand uniforme pour escorter et encadrer l’union du prince William et de Catherine Middleton, en présence de 1.900 invités, devant un million et demi de spectateurs et deux milliards de téléspectateurs !

La parade militaire a été répétée dans ses moindres détails et à la minute près pour prévenir un éventuel couac le jour J. Entouré par quelque 160 cavaliers, on a pu apercevoir un carrosse… fermé participer aux grandes manoeuvres. Ce qui laisse penser que les autorités ont déjà fait une croix sur le soleil et ne s’attendent pas seulement à un déluge de bons sentiments !