Un journaliste du Figaro, qui a mené sa petite enquête, explique que la rumeur lancée par l’Express pourrait être crédibilisée par des policiers monégasques.

A la veille des festivités – le prince Albert et Charlene Wittstock doivent célébrer leur union civile demain, le 1er juillet, avant de se marier religieusement le lendemain -, la polémique ne cesse d’enfler sur le rocher. Après les révélations du magazine L’Express, c’est le Figaro qui met de l’huile sur le feu. Selon un policier présent à l’aéroport de Nice, le passeport de Charlene Wittstock lui aurait été confisqué ! Une autre source confirme l’info en évoquant “un incident de cette nature à un très haut gradé de la police nationale française”. Le Figaro précise également que c’est au plus tard samedi que la princesse aurait tenté de prendre la fuite, si elle l’a réellement fait. Ambiance, ambiance…