Otto de Habsbourg-Lorraine, mort lundi à 98 ans, était le fils aîné du dernier empereur d’Autriche-Hongrie. Cet ex-député européen avait grandi en Belgique. Il était l’oncle du prince Lorenz.

Otto Von Habsburg © RE

Otto de Habsbourg, né le 20 novembre 1912 à Reichenau, en Basse Autriche, était le fils l’archiduc Charles, le dernier empereur d’Autriche-Hongrie et de l’archiduchesse Zita, née princesse de Bourbon-Parme.  Il était l’oncle du prince Lorenz, mari de notre princesse Astrid. Il a été prétendant au trône d’Autriche de 1961 à 2007 (branche aînée de la maison de Lorraine).  Après la chute de la monarchie en 1918, la famille est contrainte à l’exil. Il a grandi en Espagne et en Belgique où il a passé ses examens et son doctorat à l’Université catholique de Louvain en 1933. Il s’est opposé au nazisme et à l’annexion de l’Autriche par l’Allemagne nazie en 1938. La famille se réfugie ensuite aux Etats-Unis.  Après la seconde Guerre mondiale, Otto de Habsbourg est rentré en Europe où il s’est consacré au projet d’unification du continent. Il a présidé l’Union paneuropénne pendant 31 ans, jusqu’en 2004. En 1989, il a été l’initiateur du pique-nique paneuropéen à la frontière austro-hongroise durant lequel plus de 600 Allemands de l’est ont accédé la liberté.  Otto de Habsbourg a été député européen pour la CSU bavaroise entre 1979 et 1999. Il a notamment siégé à la commission des Affaires étrangères, a rappelé son attachée de presse dans un communiqué. Il a reçu de nombreuses décorations nationales et internationales, dont la Grand Croix de la Légion d’honneur. Il était marié avec la princesse Regina de Saxe-Meininge.