Selon un sondage, 80% des Belges estiment qu’Albert II mérite de prendre sa retraite lorsque la crise politique sera résolue. Par contre, son successeur désigné, le prince Philippe ne fait pas l’unanimité.

Le Roi et le futur Roi. © Photo News

Quelque 80% des 2.000 personnes sondées par le magazine “Royals” estiment que le Roi aura bien mérité de prendre sa retraite lorsque la crise politique sera réglée. En effet, le Souverain, est, à 77 ans, le plus âgé des rois en exercice que la Belgique ait connu dans son histoire. Jusqu’à présent, un roi des Belges n’a jamais abdiqué, mais meurt sur son trône. Toutefois rien ne dit que cet adage se confirme pour le 6e roi des Belges. En février de cette année, on apprenait que le Palais préparait la succession, même s’il ne se trouvera personne pour confirmer cette info officiellement. Et depuis quelques mois, le couple royal passe de plus en plus de temps dans sa propriété du Romarin, à Châteauneuf-Grasse dans le Sud de la France.

Le seul point délicat concerne la succession du Roi. Philippe, premier en ligne dans l’ordre de succession, ne fait pas l’unanimité. Dans le sondage de nos confrères, seuls 16% des personnes interrogées verraient en lui le meilleur souverain d’Europe. C’est surtout le monde politique flamand qui craint l’arrivée de Philippe sur le trône, lui qui est vu comme un futur roi engagé. La Flandre où sa sortie contre le Vlaams Blok (devenu Belang) autrefois, mais aussi un clash avec des journalistes avaient quelque peu agacé le monde politico-médiatique. Le Prince a entamé un grand travail de séduction, secondé admirablement par son épouse, la très professionnelle princesse Mathilde, et depuis deux ans a limité ses interviews au minimum, n’évoquant que son travail au sein des missions économiques qu’il préside ou sa famille. Il se garde désormais de toute allusion à la situation politique du pays. Par ailleurs, les ducs de Brabant sont omniprésents en Flandre, où ils se rendus cette année trois fois plus qu’en Wallonie.