Nous étions parmi les 300 privilégiés à assister au concert privé donné ce samedi 3 décembre par le Roi du rock français au premier étage de la Tour Eiffel à Paris. Un show explosif, une voix plus puissante que jamais  et une conférence de presse détonante! Tous les détails et le nouveau single à télécharger !

 
 
 
 

Johnny Hallyday et son épouse Laeticia, qui était au premier rang du concert (Reporters).

 

 Johnny Hallyday dans un blog royal… qui a pour vocation de traiter l’actualité des têtes couronnées ? OK, le rockeur français n’appartient pas au gotha européen. Comme il le chante lui-même, Johnny est “Le fils de personne” et il est “Né dans la rue”. Mais trois icônes à notre sens avaient le mérite de quand même pouvoir figurer dans ce blog d’ors, de stucs et de paillettes, car elles incarnent de véritables rois de la musique. Deux d’entre eux sont morts, Elvis Presley et Michael Jackson. Le troisième, c’est Johnny Hallyday. Le chanteur français qui a vendu plus de 100 millions de disques, le monument de la chanson rock hexagonale, qui, à 68 ans bien sonnés, se prépare à repartir à travers le monde pour une tournée d’un an… sa 181e tournée ! Pour lancer la promotion de ce tour du monde qui rassemblera les fans du chanteur aussi bien à Paris, Los Angeles, Moscou, Londres, New York, Tel Aviv ou Anvers, Johnny voulait faire “un truc inédit, comme j’ai toujours essayé d’en faire dans ma carrière”. Il s’est produit au cours d’un concert privé, un show-case, comme on dit dans le métier, joué live sur la terrasse du premier étage de la Tour Eiffel ! Une première ! Johnny avait déjà joué à deux reprises devant la dame de fer, rassemblant la dernière fois plus d’un million de spectateurs ! Ce samedi 3 décembre, il a carrément joué dans l’édifice, plus exactement sur la terrasse du premier étage devant le restaurant Jules Verne, et devant une poignée de happy few: 200 journalistes de France et du monde ainsi qu’une centaine de people, fans, sosies et autres proches du chanteur. Un concert joué en live, mais enregistré pour le compte de l’émission Live@home et diffusé sur le Net (www.live@home.tv) le 22 décembre prochain et sur TMC le soir du réveillon de la Saint-Sylvestre.

Pour l’occasion, Johnny Hallyday apparaît plus rock que jamais et n’a rien perdu de sa voix exceptionnelle, puissante comme au premier jour, et sans doute davantage encore (merci à l’alcool et aux cigarettes pour sa profondeur !!!) Il a rasé son bouc et ses cheveux ont perdu cette teinture noire obligatoire (mais si moche !) qu’il arborait pour le rôle de Chicken dans la pièce “Le paradis sur terre” de Tennessee Williams qu’il a joué au théâtre pendant trois mois à Paris.  

À 23 h30, il monte sur la petite scène carrée tendue de peaux de zèbres et de lions et rejoint ses jeunes musiciens emmenés par Yarol Poupaud. La set-list de ce concert d’une heure fait la part belle aux plus grands tubes du chanteur, ouvrant le bal avec “Je suis né dans la rue” et le “Fils de personne”, mais aussi “Tennessee”, “Gabrielle”, “Le bon vieux temps du rock’n roll”, “L’idole des jeunes”, “Joue pas de rock’n roll pour moi”, “Oh Carole”, “Ma jolie Sarah”, “Toute la musique que j’aime” (“la maison de production ne voulait pas de cette chanson, la trouvait mauvaise mais pour me faire plaisir l’a mise en face B”), “Tes tendres années”, mais aussi le tout nouveau single du chanteur (à télécharger gratuitement sur ce lien), composé par John Mamann et intitulé “Autoportrait”, qui surfe sur les dernières rumeurs racontées à propos du chanteur, mais s’avère surtout une ode à sa femme Laeticia et son public. Une chanson qu’il repropose en rappel, qui se retient facilement et a déjà toutes les caractéristiques d’un tube.

A suivre dans un prochain post, la conférence de presse qui a précédé ce concert privé où on a appris plein de choses: Johnny a cessé de fumer (“cette fois, c’est pour du vrai !”), il dit qu’”il ne peut y avoir de riches en France” et revient sur les 60 dates de sa tournée et, ce qui nous intéresse surtout, son futur concert au Sportpaleis d’Anvers les 8 et 9 juin 2012. Johnny est de retour ! Rock n’ roll (prononcez [wak en wooooool]) !!!

Crédit: Bestimage