Kate Middleton, l’épouse du prince William d’Angleterre, souffle ce lundi ses trente bougies. Elle aura droit à une fête d’anniversaire concoctée par sa soeur Pippa et le prince Harry, mais sobre et privée. Car cette année 2012 est celle de la Reine. Elizabeth II fêtera 60 ans de règne et 65 ans de mariage.

© RE

Ce lundi, Kate Middleton fête son 30e anniversaire. La presse people britannique croyait savoir que la soeur de la duchesse, Pippa Middleton, et le frère de William, le prince Harry, ont concocté un plan pour fêter comme il se doit ce cap de la trentaine.  ”Quel que soit le programme prévu, ce sera quelque chose de sobre et privé”, ont répliqué les services du couple princier. Quoi qu’il en soit, neuf mois après son mariage de compte de fée, la petite Cendrillon n’a encore jamais joué les citrouilles! La roturière devenue duchesse de Cambridge n’a pas fait le moindre faux pas au cours de la quinzaine de sorties officielles à son actif dans le pays, ainsi qu’un déplacement au Canada et en Californie. Elel s’est aussi abstenue de fair ele moindre discours ou de proférer la moindre parole embarrassante. On ne connaît finalement que son sourire éclatant et son élégance qui ont immédiatement fait d’elle une icône de la mode. D’autant plus qu’elle porte autant la griffe de grands couturiers que des vêtements de confection à moins de 100 euros. Vêtements qui sont systématiquement pris d’assaut dans les magasins les jours suivants. 
 Seule ombre au tableau, le couple princier semble prendre tout son temps avant de donner descendance et prétendants à la Couronne. Les magazines people ont beau scruter la fine silhouette de la duchesse à la recherche de rondeurs prometteuses ou voir dans ses attitudes (le sac ou la pochette devant le ventre) des signes avant-coureurs de l’heureux événement, l’annonce tarde à venir et la pression se fait de plus en plus écrasante. Ce qui ne l’empêche pas de jouir d’une grande popularité dans l’opinion, séduite par cette jeune femme qui parle sans façon aux badauds rassemblés sur son passage. Lorsqu’elle a rejoint cette année pour la première fois la famille royale à la messe de Noël, c’est elle qui, avec le prince William, tenait incontestablement la vedette. Cependant, d’aucuns lui trouvent une attitude plutôt terne, trop contrôlée. Mais même si la monarchie veut éviter d’en faire une super-star, comme le fut la mère de William, “il va falloir qu’elle change de rythme”, expliquait à l’AFP Robert Jobson, spécialiste de la famille
royale et auteur du livre “William et Kate: une histoire d’amour”. ”Il est important pour Kate d’être elle-même. Il n’est pas possible pour une princesse d’être seulement le produit d’une équipe de communication. Il faut prendre des risques. Il faut montrer sa vraie personnalité. Jusqu’à présent, elle n’a pas vraiment eu l’occasion de le faire”.