Le Pr Rik Van Aerschot est décédé à l’âge de 83 ans. Franc-maçon, il fut grand-maître de la Grande Loge de Belgique, mais était aussi le mentor et l’ami personnel du Prince.

© PN

 

Le prince Laurent a rencontré le professeur Rik Van Aerschot en 1993. C’était à l’ouverture de l’année académique de l’École royale militaire à Bruxelles. Ca a immédiatement collé entre eux. ”Ca fonctionnait tellement bien que les deux années suivantes on ne pouvait passer une semaine sans se revoir. À sa demande, et non à celle de son entourage, nous parlions de droit constitutionnel et des systèmes financiers”, avait confié en son temps le Pr Van Aerschot. Laurent le surnommait “mon gourou”. Franc-maçon qui ne s’en cachait pas, Rik Van Aerschot fut grand-maître de la Grande Loge de Belgique.  Laurent le choisit comme directeur-général de l’IRGT, feu l’institut environnemental du Prince coulé en 2009. Et Van Aerschot s’avérera aussi l’un des plus ardents défenseurs de la dotation du prince Laurent. ”Il y a autant droit que n’importe quel autre membre de la famille royale”, dira-t-il peu après le mariage du Prince avec Claire Coombs. Le fils cadet du Roi obtint cette dotation en 2001. 

De 1990 à 2002, Rik Van Aerschot a fait partie du conseil de direction de la VUB (Vrije Universiteit Brussel). Il fut encore au cours de sa carrière administrateur délégué de la société de contrôle de sécurité AIB Vinçotte (“qui contrôle à la fois les centrales nucléaires et les plaines de jeu” ©mon collègue Benoît Franchimont). 

Rik Van Aerschot est décédé dimanche à Liedekerke. Il avait 83 ans.

© PN