“Elizabeth the Queen”, la biographie de la Reine d’Angleterre écrite pas Sally Bedell, révèle de nombreuses anecdotes sur la Souveraine…

Si la Reine adore les fleurs, elle aime beaucoup moins les mauvaises herbes© RE

“Elizabeth the Queen”, la récente biographie de la Reine d’Angleterre (tacitement autorisée par l’entourage de la Souveraine), n’est pas franchement un ouvrage à scandale. Dans son livre, Sally Bedell dépeint le portrait d’une femme « secrète » et « passionnée ». Une dame qui passe ses nerfs… sur les plantes ! « Un de ses cousins m’a dit que lorsque la reine Elizabeth avait une contrariété, elle allait dans les champs pour retirer du gaillet (une mauvaise herbe NDLR) » affirme l’auteur. Les lecteurs découvriront également que la Reine a une vie sociale très particulière : « Elle vit dans sa petite bulle et son petit monde, il s’agit d’amitiés d’une autre nature.Elle s’intéresse à leurs nouvelles familiales mais il y a comme un écran. Ses amis n’oseraient pas l’interroger sur son intimité ou sa vie personnelle. Elle garde beaucoup de choses pour elle-même. » explique Sally Bedell. L’ouvrage se penche également sur les tensions dans le mariage d’Elizabeth II. L’auteur affirme cependant que les rumeurs de vie dissolue du prince Philip ne sont que spéculations. Vous avez dit « consensuel » ?