La reine d’Angleterre a renouvelé lundi à 85 ans son serment de consacrer sa vie entière à servir ses sujets, à l’occasion du 60e anniversaire de son accession au trône. Elle confirme, pour ceux qui en auraient douté, qu’une abdication n’est certainement pas à l’ordre du jour ! Le prince Charles devra patienter…

© PN

 Le message est court mais non moins efficace. En ce 6 février, date anniversaire de la mort de son père le roi George VI et de sa montée sur le trône qui en a découlé automatiquement il y a 60 ans jour pour jour, Elizabeth II s’est adressé par écrit à la population britannique: ”Je renouvelle mon engagement à votre service” a-t-elle déclaré en substance, confirmant qu’elle entendait suivre son serment (passé devant Dieu, elle n’est pas chef de l’église anglicane pour rien !)  de rester sur le trône jusqu’à sa mort. Son jubilé de diamant, elle  l’a célébré en visitant la mairie du village médiéval de King’s Lynn et d’une maternelle voisine, dans le comté de Norfolk. Ce message d’anniversaire fait écho à un discours célèbre prononcé par celle qui n’était alors que la princesse héritière, à l’occasion de ses 21 ans, en avril 1947. 
 ”Je déclare devant vous tous que je consacrerai toute ma vie, qu’elle soit longue ou courte, à votre service et au service de de la grande famille impériale à laquelle nous appartenons”, avait-elle alors proclamé depuis la ville sud-africaine du Cap. depuis lors, l’empire a vécu. Démantelé, il a été remplacé par “la famille du Commonwealth” forte de 54 pays. Cela dit, les observateurs de la monarchie britannique sont unanimes, son sens du devoir n’a jamais été pris en défaut. Qu’on se le dise: la reine n’entend pas céder la place à son fils aîné le prince Charles, 63 ans, ou à son petit-fils William, deuxième dans l’ordre de succession. Elle est en pleine forme et Queen Mum, la reine mère est décédée en 2002… à l’âge de 101 ans ! Si son règne se prolonge au delà de 2015, Elisabeth II détrônera sa trisaïeule la reine-impératrice Victoria, détentrice du record de longévité sur le trône et troisième plus long règne du monde après Louis XIV de France et François-Joseph d’Autriche.