Toutes les photos de l’événement, le discours du Roi et notre reportage à bord d’un avion du défilé militaire.

© Photo News

 

Après les remous et le stress des précédentes éditions, la Fête nationale 2012 a eu comme un petit air de… fête ! Déjà la veille, le discours du Souverain avait laissé entrevoir un Roi plus serein et réjoui d’une situation politique débloquée et apaisée (… en attendant 2014!)

Ce samedi 21 juillet, le ton était résolument à la bonne humeur, d’autant plus que la drache nationale nous a, une fois n’est pas coutume, épargné le plaisir de sa présence (voir les plus belles photos de cette journée de fête). En plus, le prince Laurent et sa petite famille étaient à nouveau invités aux cérémonies officielles ! Bref, une famille royale réunie à l’image d’un pays réconcilié sous un soleil radieux. Que demander de plus? Quelque 300.000 personnes ont assisté aux différentes festivités égrenant la journée. En matinée, le Te Deum: le Roi, la Reine, la reine Fabiola et les ducs de Brabant y ont assisté en la cathédrale Saints-Michel et Gudule de Bruxelles, Laurent et Claire étaient à Liège, Astrid et Lorenz à Gand. Mais le point d’orgue de la journée était le défilé militaire, auquel a assisté la Famille royale au grand complet, Mathilde était sublime en Natan et Claire portait haut les couleurs de la Belgique. Des centaines de milliers de personnes se sont massés sur le parcours pour admirer les cavaliers de l’escorte royale, les vétérans, les cadets, les troupes à pied, les nouveaux véhicules, ainsi qu’un spectaculaire défilé aérien (regardez le reportage de Michael Lesent effectué à bord d’un Marchetti). Laurent et Claire, accompagnés de leurs deux garçons, Nicolas et Aymeric, auront un peu été les héros de la fête. Car la petite famille a salué le public à quatre reprises, ce qui lui a valu d’être chaleureusement applaudie, avant de prendre place dans la tribune annexe à la loge royale. Philippe, Mathilde, Laurent et Claire et Astrid et Lorenz se sont ensuite répartis entre les stands et animations de la Fête au Parc (La petite princesse Laetitia-Maria a même enfilé une tenue de policier de combat !!!) avant d’assister au feu d’artifice tiré depuis le palais des Académies à 23 heures. Le bouquet final a marqué le début des vacances pour nos autorités. Des vacances bien méritées après cette crise interminable, et qui seront courtes, car les communales d’octobre sont déjà dans le viseur.