Le prince Philip, 91 ans, l’époux de la reine Elizabeth II d’Angleterre, a été hospitalisé par “mesure de précaution”, a annoncé le palais de Buckingham.

Le duc d’Édimbourg, qui séjournait avec son épouse dans le château de Balmoral en Ecosse, comme le couple royal en a l’habitude au mois d’août, a été admis ce mercredi 15 août dans un hôpital de la ville d’Aberdeen. Le palais royal n’a pas précisé de quoi souffrait exactement le nonagénaire. “Nous attendons que le duc ait subi des examens médicaux avant de fournir d’autres informations”, a-t-il signifié.

On s’en souvient, le prince Philip a accumulé les hospitalisations ces derniers mois. Au début du mois de juin, c’était pour une infection urinaire, qui l’a empêché d’assister au concert donné pour la reine devant Buckingham. Au mois de décembre, il avait été opéré d’urgence d’une artère coronaire bouchée. Cette hospitalisation l’avait alors empêché d’assister aux traditionnelles célébrations de Noël de la famille royale. Si le vieux duc a de la ressource et a prouvé plus d’une fois qu’on était solide dans la famille royale, l’inquiétude reste toutefois de mise.