“Closer” annonce la publication de photos de Kate Middleton topless. La rumeur secoue la toile et la Cour d’Angleterre.

© DR

En déplacement en Malaisie, le prince William et son épouse ont déclaré être “en colère et atterrés”  à l’annonce de la publication par le magazine “Closer” de photos volées montrant la Duchesse de Cambridge seins nus. Actuellement, le site internet du magazine dévoile une miniature de sa future couverture laissant apparaître des photos très pixélisées sous le titre “Oh, my God !” Les clichés en question auraient été pris lors d’un séjour dans le Sud de la France, dans le Lubéron. Selon une source proche du palais de Buckingham, ces photos sont “authentiques”. “Nous estimons qu’une ligne rouge a été franchie”, a ajouté le porte-parole, précisant que le palais était en train “de consulter des avocats français pour voir quelles étaient les suites possibles”.
Ces derniers jours, le couple princier qui effectue une tournée en Asie et au Pacifique pour parfaire son apprentissage royal, était déjà au centre d’une rumeur bien plus agréable. Depuis que la Duchesse et son Prince ne consomment plus que de l’eau, le gotha s’affole et voit déjà poindre le nez d’un petit héritier. Avec ces photos scandaleuses, « Cet incident, s’il s’avère, nous renverra quinze ans en arrière », comme le précise un proche du couple. Après Diana, guettée dans ses moindres faits et gestes, Kate sera-t-elle contrainte de subir le même sort ? Ces photos de vacances de la Princesse n’ont guère leur place en Une des magazines people. Laissons-la bronzer en paix !