On aurait pu croire que de voir son popotin – et le reste ! – faire la une de la presse internationale, aurait porté un coup fatal à la réputation de la duchesse de Cambridge.  Mais, en fait, pas du tout.

© RE

Par Francesca Caseri

C’est un comble.  Loin de lui avoir démoli le moral, les photos dénudées de Kate lui auraient, au contraire, mis du baume au cœur.  Il paraît qu’avant la divulgation des dits clichés – tout de même un brin embarrassants – la duchesse de Cambridge ne se trouvait pas sexy pour un sou.  Un opinion qu’elle a revue à la hausse, eu égard le succès – et encore, on est poli – qu’ont rencontré les détails de son anatomie auprès des lecteurs du monde entier.  Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, il semble que Kate a également été profondément touchée par tous les messages de soutien que lui a valu la Kategate.  Qui aurait cru qu’il fallait qu’elle se mette à poil pour que, finalement, on la trouve au poil ?