En ces temps de crise, Charles a reçu une bonne nouvelle.  Il hérite de 688.000 euros.  Ouf, c’était tout juste.  Il était sur le point de devoir porter deux fois la même cravate.

© RE

Par Francesca Caseri

Quel veinard, ce Charles !  Non seulement, il est marié à une vraie beauté et ses fils – surtout, Harry – sont décidément des jeunes gens bien sous tout rapport mais, en plus, il vient d’hériter de la modique somme de 552.000 livres, soit un peu plus de 688.000 euros.  Une ex-amoureuse qui aurait passé l’arme à gauche ?  Point du tout.  Si le Prince de Galles a hérité de ce pactole, c’est en vertu d’un arrangement remontant au Moyen-Age et appelé “bona vacantia”, littéralement “biens disponibles”.  Selon ledit arrangement, les biens non réclamés appartenant à une personne décédée dans le duché de Cornouailles tombent automatiquement dans l’escarcelle du noble du coin, en l’occurrence ce bon vieux Charles.  Comment on appelle ça encore ?  Avoir le séant royal bordé de nouilles ?