Discours de S.A.R. le Grand-Duc au dîner de gala au palais grand-ducal

 

© Cour Grand-Ducale/Guy Wolff

“Chère Stéphanie, Cher Guillaume,

A l’occasion de votre mariage vos parents aimeraient vous dire combien ils sont heureux et fiers de vous voir commencer ensemble cette vie à deux. Nous avons vu éclore cet amour il y a maintenant plus de deux ans. Il s’est concrétisé peu à peu pour donner naissance à ce couple rayonnant de bonheur que nous avons la joie de voir aujourd’hui. Ce cheminement vous l’avez fait à deux. Aussi vous savez que le mariage est une alliance, un engagement qui se renouvelle tous les jours. C’est une démarche commune où chacun doit tout faire en fonction de l’autre. Un mariage réussi c’est aussi regarder ensemble dans la même direction. En vous observant, il n’y a aucun doute possible: vous êtes faits l’un pour l’autre, prêts à affronter les joies, mais aussi les vicissitudes de la vie, au service de l’un et de l’autre, au service de votre famille et au service du pays sur lequel il vous sera un jour donné de régner. La population luxembourgeoise voit en votre union un gage de continuité qui mènera notre cher pays vers un avenir que nous espérons de tout coeur prospère et pacifique.

Chère Stéphanie,

Nous t’accueillons en ce jour avec une très grande joie. Nous savons que grâce à ta grande sensibilité, ton intelligence et ton dévouement tu combleras notre fils. Le fait d’avoir déjà passé les épreuves les plus difficiles, notamment le départ soudain de ta chère mère, nous a démontré si besoin l’était ta force et ton courage face à l’adversité. Alix restera toujours pour nous qui avons eu la chance et le bonheur de la connaître, un Être d’exception. De là-haut, elle veillera sur vous afin que vous aussi, vous soyez un couple uni et exemplaire comme celui que formaient Alix et Philippe. Que leur exemple vous guide tout au long de votre vie. Lors de tes fiançailles et de ta rencontre avec les autorités nationales, les luxembourgeois t’ont tout de suite adoptée comme leur future princesse. Ton rayonnement, tes convictions, mais aussi ta douceur feront de toi la personne parfaite pour seconder et soutenir Guillaume tout au long de sa vie. Nous t’aimons et sommes heureux et reconnaissants que tu aies choisi notre fils. Nous voudrions remercier tes chers parents pour le soutien inconditionnel qu’ils ont montré lors de l’éveil de votre amour. Alix, ta chère mère, reste très présente dans nos coeurs et le sera particulièrement tout au long de ces jours de festivités. Ton père Philippe marie sa dernière fille, son plus jeune enfant. Nous imaginons l’émotion que cela doit être pour lui.  L’union entre nos deux familles, aux traditions bien établies, basées sur des valeurs chrétiennes, transmises à leurs enfants, sont également un gage de solidité pour votre jeune couple.

 Cher Guillaume,

Dorénavant commence pour Stéphanie et pour toi, cette grande et belle aventure qu’est le mariage. Nous t’avons vu grandir et t’épanouir pour être aujourd’hui un homme responsable, résolument engagé au service des autres et en particulier de ceux qui souffrent. Ta très grande capacité d’aller vers autrui te permet de remplir ta tâche avec intelligence et simplicité. Les missions économiques que tu présides avec beaucoup de compétence sont indispensables pour la promotion de notre pays dans le monde, en particulier au vu de la situation difficile dans laquelle nous nous trouvons. Ton épouse sera, comme ta mère l’est pour moi, un soutien essentiel dans la mission difficile, mais oh combien exaltante qui vous attend. Oui, cher Guillaume, nous sommes fiers de toi, tu es un homme de devoir et ta ligne de conduite est le bien commun. Nous avons toute confiance dans tes jugements, mais sache également que nous serons toujours là pour vous soutenir et vous aider si vous en avez besoin.”

La robe de gala de la mariée. © Cour Grand-Ducale/Guy Wolff