Albert II et son successeur, le roi Philippe... très bientôt. Crédit REPORTERS