Toute la famille royale s’est retrouvée ce mercredi 31 juillet en la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule pour commémorer les 20 ans de la mort du roi Baudouin. Dans son homélie, le cardinal Danneels a évoqué la question de la canonisation du 5e roi des Belges. Ensuite, rois, reines, princes et princesses se sont pliés de bonne grâce à un bain de foule aux accents particulièrement patriotiques.  

Le temps du signe de croix. © IMAGEGLOBE

Le temps du signe de croix. © IMAGEGLOBE

Après les festivités de la Fête nationale et quelques jours de congé, les membres de la Famille royale se sont retrouvés ce mercredi à la messe de commémoration des 20 ans de décès du roi Baudouin. La cérémonie d’une heure et demie s’est déroulée en la cathédrale des Saints-Michel-et-Gudule, à Bruxelles. Comme il l’avait déjà fait lors des funérailles du Roi en 1993, le cardinal Godfried Danneels présidait cette cérémonie spéciale où la reine Fabiola était au centre de tous les intérêts et mise à l’honneur d’ailleurs au sein de la Famille royale. “Le roi Baudouin était un Roi tel le roi David dans la Bible, l’icône de toute royauté véritable. En effet il y a des Rois qui sont plus que des Rois: ils sont les bergers de leur peuple”, a insisté le cardinal dans son homélie, dans laquelle il a également fait allusion à une éventuelle canonisation du Souverain, régulièrement évoquée depuis 20 ans. ”Si Dieu le veut, cela viendra. Mais les statues sur les places publiques et les autels dans les églises, ce n’est que l’extérieur de la sainteté. Dieu l’a vue déjà beaucoup plus tôt.”

© ISOPIX

© ISOPIX

Le Roi et la Reine très émus. © Photo News

Le Roi et la Reine très émus. © Photo News

 

Ensuite, tous les membres de la Famille royale se sont prêtés de bonne grâce au traditionnel bain de foule ponctué cette année de nombreux “Vive le Roi !” à la plus grande joie de Philippe. D’aucuns dans la foule ont trouvé que la reine Paola paraissait beaucoup plus détendue, souriante  et aimante qu’à l’accoutumée, “comme si on lui a enlevé un poids”. Couples royaux et princiers se sont relayés de tous les côtés pour saluer un maximum de monde. Facétieux comme à l’accoutumée, le prince Laurent a fait mine de se tromper de voiture et de monter dans la voiture de son frère, le Roi !

Philippe roi de coeur. © ISOPIX

Philippe et sa reine de coeur. © ISOPIX

 

Mathilde reine de coeur. © ISOPIX

Mathilde reine de coeur. © ISOPIX