Les images satellites de Google Maps livrent tous les secrets du château de Laeken. Or, pour des raisons de sécurité, le survol du domaine royal est strictement interdit depuis 1954.

© DR

© DR

Une vue à couper le souffle! À altitude moyenne, l’application Google Maps offre, grâce aux photos satellites, une vision imprenable du domaine royal de Laeken: le château, ses dépendances, le magnifique complexe de serres, les parcs et pièces d’eau, etc. Mais en zoomant, le logiciel passe dans une configuration en trois dimensions (3D) qui, contrairement à la 2D (vision à plat), permet en plus de distinguer moult détails jusqu’alors invisibles ou non reconnaissables. Ainsi, on peut parfaitement voir la terrasse, sur le toit des appartements privés du Roi, recouverte de plantations, mais on peut aussi voir les transats installés dans le jardin en contrebas. Grâce à la 3D, on peut reconnaître le chalet des Princes construit dans les années 30 pour les enfants royaux ou la petite cabane située sur une presqu’île (l’île du Diable), entre le grand étang aux carpes et l’étang aux poissons-chats, où Albert II avait coutume de s’isoler pour réfléchir. Le hangar à hélicoptère construit alors pour le duc de Brabant ne cache aucune de ses perspectives. Pour la première fois aussi, on peut aussi parfaitement distinguer la piscine à ciel ouvert située non loin du château, mais habituellement invisible car adroitement cachée aux regards des visiteurs par des bosquets de végétation. Elle est située à côté d’un petit bungalow que le roi Baudouin et la reine Fabiola aimaient occuper en toute intimité. On peut aussi apercevoir jusqu’aux statues de sangliers ou même les tracteurs des jardiniers! Plus loin, le domaine du Belvédère, résidence du roi Albert et de la reine Paola, livre tous les détails du jardin privé de la Reine, jusqu’aux bancs où elle peut s’asseoir pour contempler son œuvre. Mais c’est le cas de la villa Schonenberg qui pose davantage question. On distingue parfaitement l’imposante maison construite dans les années 90 pour accueillir la princesse Astrid, le prince Lorenz et leurs enfants, mais, plus encore, on peut voir les véhicules familiaux garés dans la cour et même quelqu’un monter à bord. OK, cette personne est floue, reconnaissons-le, mais qu’en est-il en matière de protection de la vie privée des membres de la Famille royale? En outre, ce genre de photos ne pose-t-il pas des questions en matière de sécurité? Bien que la séparatiste N-VA ait tenté, en déposant une proposition de loi, de la supprimer en avril 2012, l’interdiction de survol des domaines royaux et en particulier du domaine royal de Laeken est toujours d’actualité et gravée dans un arrêté royal datant du 11 juin 1954 (publié le 4 juillet 1954). Il interdit en son article Ier de survoler les parties du territoire du Royaume délimitées par une circonférence de 1.500 mètres de rayon centrée sur les châteaux royaux de Laeken et de Ciergnon.

Dans “Le Soir magazine” de cette semaine, découvrez les images les plus troublantes, la réaction virulente du Palais et la riposte de Google…