Le Palais royal l’annonce: le Roi vient de décharger de ses fonctions Vincent Pardoen, chef de la Maison du Roi Albert. Il était à l’origine du communiqué de la reine Paola sur le prince Laurent, qui a terriblement irrité le Souverain !

© REPORTERS

© REPORTERS

On commence à voir la fermeté du nouveau Roi des Belges. On le sait, le communiqué de la reine Paola publié par l’agence Belga avait irrité le Souverain au plus haut point. Dans cette lettre aux médias, la reine Paola exprimait toute son affection et toute son attention pour le prince Laurent, hospitalisé aux Cliniques Saint-Luc pour une pneumonie. Dans ce texte, une phrase qui laissait entendre un manque de considération pour le prince Laurent a agacé particulièrement le Palais. Puisque Philippe, depuis qu’il est monté sur le trône, a justement veillé à donner une place plus que jamais prépondérante à son frère et sa soeur. Et c’est aussi justement sous le règne d’Albert II que Laurent avait été déclaré “persona non grata” dans les activités officielles. Ce communiqué de Paola, présenté au service de presse du Palais et refusé par le Roi, Vincent Pardoen a pris l’initiative de l’envoyer lui-même à l’agence Belga, on imagine sur la pression de l’ancienne souveraine. En conséquence, le chef de la Maison du roi Albert, qui fut son intendant de la Liste civile pendant des décennies, se voit ici sanctionné pour cette faute de communication. Car le cri du coeur d’une mère, certainement sincère, de la reine Paola ne pouvait pas faire oublier la grave dissonance de communication entre les différentes maisons royales et princières. Il n’y a qu’un chef: c’est le Roi. Philippe vient de le prouver.

 

Voici le communiqué du Palais royal: “Sa Majesté le Roi a nommé le Capitaine de Frégate Peter DEGRAER, Aide de camp de Sa Majesté le Roi Albert, en qualité de Chef de la Maison de Sa Majesté le Roi Albert. Il succède au Lieutenant général d’Aviation e.r. Vincent PARDOEN, qui est déchargé de ses fonctions.” Très soft en apparence, mais en langage diplomatique, cette annonce est d’une violence inouïe, surtout deux jours à peine après la publication du communiqué de Paola…