Nouvelle présidente d’honneur du Concours Reine Elisabeth, Mathilde joue du piano, comme Gabriel et Elisabeth qui chante en plus dans une chorale. Emmanuel joue de la flûte et Eléonore du violon. Toutes les photos inédites ici

La Reine au piano. © OLIVIER POLET

La Reine au piano. © OLIVIER POLET

Comme à son habitude dans toutes les matières qui lui échoient, Mathilde s’est préparée un maximum, connaît ses dossiers sur le bout des doigts et aurait prévu d’assister à un maximum d’épreuves. Elle va en effet présider dans quelques jours le Concours Reine Elisabeth! La session 2014 est consacrée au chant et commencera à la mi-mai. Pour la deuxième fois de son histoire, le Concours musical international Reine Elisabeth de Belgique (CMIREB) change en effet de haut patronage. C’est la Reine en exercice (Mathilde, donc) qui va désormais assumer – avec beaucoup de plaisir, nous dit-on – cette mission.

Elisabeth incognito sur scène à Verdun

C’est que dans la Famille royale, on a la musique chevillée au corps. En particulier la musique classique, bien évidemment. «Le Roi apprécie beaucoup la musique classique, mais n’en joue pas personnellement. La Reine a appris à jouer du piano dans son enfance. Elle continue à en jouer à Laeken, notamment pour accompagner les enfants lors de leurs répétitions.» Eh oui, car, comme dans toute bonne famille qui se respecte, chacun des petits princes est formé à un instrument! Elisabeth et Gabriel ont choisi le piano et les couloirs du château royal de Laeken résonnent régulièrement de leurs gammes frénétiques. Emmanuel a, quant à lui, opté pour la flûte. Quant à la petite Eléonore, elle nourrit un intérêt pour le violon et aurait l’archet agile. «Régulièrement, les enfants jouent un petit concert improvisé devant leurs parents et les membres de la famille. C’est très sympathique!», précise Pierre-Emmanuel De Bauw. En plus du piano, la petite princesse Elisabeth donne de la voix. Elle participe en effet à la chorale de son école, le Collège Sint-Jan Berchmans de Bruxelles. Pendant ces vacances de Pâques, elle était d’ailleurs au premier rang d’un récital donné à Verdun en France.

 

Découvrez ici les plus belles photos inédites de la Reine au piano prises par le photographe Olivier Polet

 

La suite de cet article dans “Le Soir magazine” de cette semaine.