La Reine a essayé les lunettes distribuées à des enfants malvoyants de Rio par une association belge, soutenue par les Diables rouges.

(Crédit BELGA/DOPPAGNE)

(Crédit BELGA/DOPPAGNE)

 

Non, la Reine n’a pas changé de look. Elle a juste essayé des lunettes offertes à des enfants malvoyants par une association belge. A l’initiative de l’optimétricien Koen Van Pottebergh, l’asbl Red Devils for eyes of the world (qui est donc soutenue par l’équipe nationale de football) a entrepris au Brésil le projet d’offrir des lunettes aux enfants malvoyants. Car, très souvent, cet accessoire de vue est souvent inaccessible aux populations des favelas, tant pour des raisons de disponibilité que de prix. L’association belge a démarré son action depuis deux ans. Pour l’heure, elle va offrir quelque 1.000 paires de lunettes à des enfants de trois villes. Une goutte d’eau, certes, dans un océan de myopes, mais c’est un début.

Ces lunettes mises au point avec l’aide d’un physicien sont révolutionnaires. Car la dioptrie de ces verres autoadaptatifs (Adspecs) est fixée par un gel silicone injecté dans des membranes souples. Ce qui permet aux opticiens de disposer instantanément d’un matériel standard pouvant appliquer une cinquantaine de dioptries différentes.

Crédit BELGA/DOPPAGNE

Crédit BELGA/DOPPAGNE