Les fiancés mais aussi le roi Albert, la reine Paola, la princesse Astrid, le prince Lorenz ont visité la basilique Sainte-Marie du Trastevere à Rome ce vendredi, veille de la cérémonie. Les papas des futurs mariés ont aussi rencontré la presse au cours d’une entrevue informelle et très sympathique.

Crédit Frederic Sierakowski / Isopix
Crédit Frederic Sierakowski / Isopix

Il était peu après quatre heures quand les badauds se promenant sur la place devant la Basilique Sainte-Marie du Trastevere, l’une des plus anciennes et prestigieuses églises de Rome, ont pu, pour les plus initiés, reconnaître des personnalités bien de chez nous. Le roi Albert, la reine Paola, le prince Lorenz, la princesse Astrid encadraient les héros du jour ou plutôt du lendemain, le prince Amedeo de Belgique et sa fiancée Elisabetta “Lili” Rosboch von Wolkenstein. Les deux jeunes gens vont se marier ce samedi 5 juillet en cet endroit parmi les plus sacrés de la Ville Eternelle. Ils étaient accompagnés des parents de la mariée, mais aussi des frère et soeurs d’Amedeo, en particulier la princesse Maria Laura, qui est la meilleure amie de Lili et est à l’origine de la rencontre des jeunes tourtereaux ! Le papa de Lili, Ettore Rosboch von Wolkenstein nous l’a confié: “Maria Laura venait passer des vacances à la maison, elles se connaissent très bien.”

Crédit Frederic Sierakowski / Isopix
Crédit Benoît Doppagne/ Belga

Puisque le prince Amedeo, fils aîné de la princesse Astrid, ne se trouve pas en première ligne dans l’ordre de succession au Trône, ce mariage se veut à caractère privé, mais, chose inédite, les papas des jeunes mariés, le prince Lorenz et Ettore Rosboch, ont tenu à rencontrer les 45 membres de la presse tout de même accrédités pour couvrir l’événement qui rassemble aussi 450 invités. La rencontre informelle et très sympathique avec la presse s’est faite autour d’un verre et quelques tranches de charcuterie sur l’une des terrasses très accueillantes de ce quartier romain qui entoure la basilique. Le prince Lorenz s’est bien évidemment dit ravi et très fier de ce mariage, aboutissement magnifique d’une relation hyper discrète de plusieurs années dont il a aussi confié avoir tout ignoré pendant très longtemps : Amedeo et Lili sont effectivement très discrets ! Les deux papas nous ont aussi confié la volonté des jeunes mariés de travailler en Belgique. Amedeo devrait poursuivre son travail de consulting (ce qu’il avait fait pour Deloitte à New York avant d’accomplir un MBA à l’université de Columbia), mais pas forcément pour la même firme. Lili a dû abandonner son travail de journaliste/photographe pour le groupe Bloomberg à NY. On ne connaît pas encore son nouvel employeur. Mais le couple avait aussi fait connaître son intention de fonder rapidement une famille.

Si ces personnalités sont déjà présentes dans la capitale italienne, le roi Philippe, la reine Mathilde et leurs enfants, ainsi que le prince Laurent, la princesse Claire et leurs enfants n’arriveront que ce samedi à Rome. Après la messe qui se déroulera à partir de 17 h 30 et devrait durer près de deux heures, après aussi les festivités strictement privées, cette fois, cette partie de la famille royale séjournera à l’ambassade de Belgique près le Saint-Siège, magnifique résidence qui met traditionnellement à disposition du couple royal régnant une suite de plusieurs pièces et dispose aussi de plusieurs chambres pour les autres membres de la famille. Albert et Paola qui connaissent bien cet endroit qui fut le lieu de leur rencontre et de leur coup de foudre ne logeront pourtant pas là, mais probablement dans la famille de la Reine. La famille d’Astrid et Lorenz sont quant à eux probablement accueillis par la famille de la mariée.

La princesse Laetitia échange ses Panini avec le prince Gabriel

Et bien sûr il reste la question du match de football historique Argentine-Belgique, qui aura lieu pendant la cérémonie, pas de chance pour les aficionados. “On ne peut pas déplacer la cérémonie, mais on connaîtra le score à la fin, c’est déjà ça”, souriait le prince Lorenz. “Amedeo est un grand fan de football, comme Joachim mais moins que ma petite dernière, Laetitia qui collectionne les autocollants Panini des joueurs et les échange avec son cousin le prince Gabriel !”

Crédit Frederic Sierakowski / Isopix
Crédit Frederic Sierakowski / Isopix