Le fils de la princesse Astrid a épousé Elisabetta Rosboch von Wolkenstein dans l’une des plus anciennes églises de Rome au cours d’une cérémonie privée… couverte par une soixantaine de journalistes !

Crédit Christophe Licoppe/PHOTONEWS

Crédit Christophe Licoppe/PHOTONEWS

Ils se sont dit oui pour la vie en italien et en français, au cours d’une cérémonie privée qui rassemblait 450 invités et… une soixantaine de journalistes des médias belges, français, hollandais, mais aussi italiens.

Ambiance des grands jours sur la place de la Basilique Santa Maria di Trastevere. Dans ce quartier très touristique de la ville de Rome, les badauds massés derrière des barrières Nadar ont pu admirer un ballet de limousines rutilantes livrer leur flots d’invités prestigieux. Cette basilique – l’une des plus anciennes églises de la Ville Eternelle, construite sur les ruines d’un temple consacré aux dieux antiques – a été choisie pour consacrer l’un des mariages les plus en vue du gotha. Le prince Amedeo de Belgique, fils de la princesse Astrid et altesse impériale par son père le prince Lorenz, archiduc d’Autriche-Este, épousait en effet celle qui occupe ses pensées depuis plus de sept ans, Lili Rosboch von Wolkenstein, issue d’une grande famille romaine apparentée aux Agnelli (groupe Fiat).

Crédit Christophe Licoppe / PHOTONEWS

Crédit Christophe Licoppe / PHOTONEWS

L’événement a réuni dans la capitale italienne le gratin du gotha européen. La Famille royale belge était au grand complet, à l’exception de la reine Fabiola à la santé désormais trop précaire pour des déplacements publics. La reine Mathilde et la princesse Claire portaient des créations du couturier Edouard Vermeulen, de la Maison Natan. Pour la Reine une robe en drap de soie bleu royal à encolure bateau et un chapeau taupe signé Fabienne Delvigne. Pour la Princesse Claire une jupe en mousseline rouge, une veste pailletée et des chaussures “nude”.

Crédit Christophe Licoppe / PHOTONEWS

Crédit Christophe Licoppe / PHOTONEWS

On a aussi pu reconnaître parmi les 450 invités les princes Jean et Guillaume de Luxembourg, frères du Grand-Duc, le prince Nikolaus de Liechtenstein et son épouse, ainsi que Béatrice d’York, petite-fille de la reine Elizabeth II pour représenter la famille royale britannique. Amusant, au cours de cette cérémonie classique accomplie en français et en italien et présidée par le cardinal Godfried Danneels, ex-primat de Belgique, on a pu entendre une intention de prière insolite. La petite Laetitia-Maria, la soeur cadette du prince Amedeo, a tenu à prier pour l’équipe nationale de Belgique de football, qui livrait son match décisif de quart de finale à la même heure au Brésil. Las, malheureusement, comme on l’a constaté, cette prière a dû se perdre en chemin. Grande déception sans doute pour la petite princesse dont son papa, le prince Lorenz nous avait confié combien elle était mordue de ce sport et en échangeait les vignettes Panini avec son cousin, le prince Gabriel.
Après la messe, les 450 convives allaient se retrouver pour une soirée strictement privée, mais gageons que les nombreux jeunes, amis du couple et issus des plus grandes familles du Royaume et d’Europe, auront fait de l’événement une fête du tonnerre…

Retrouvez notre reportage complet et toutes les photos dans “Le Soir magazine” de mercredi