Le Souverain était ce lundi chez son armurier pour essayer des fusils. Il se prépare pour les deux parties de chasse organisées prochainement au domaine royal de Ciergnon. Le Roi et ses convives devront abattre 90 biches, mais aussi des cerfs, des chevreuils et des sangliers.

_PYT6647.jpg-GJ437B49U.1

Crédit THIENPONT

 

Philippe a essayé des fusils chez son armurier ce lundi après-midi ! SudPresse révélait dernièrement dans ses colonnes que, le 16 et le 30 octobre prochains, le Roi a convié des proches et des amis à participer à une partie de chasse au domaine de Ciergnon, le domaine royal situé en Ardenne et qui s’étend sur quelque 6.000 hectares. Le Souverain et ses amis chasseurs ayant pour mission de réguler la quantité de gibier sur la propriété, ils devront tirer 90 biches et faons, quelques grands cerfs, des sangliers et des chevreuils. Le Roi s’y prépare en tout cas. Ce lundi après-midi, il s’est rendu sous bonne escorte chez Binet, l’armurier fournisseur de la Cour pour essayer quelques fusils. Il est ressorti sans rien de la boutique. Sans doute que lesdits calibres seront livrés en toute discrétion à Laeken (c’est mieux pour l’image, car pas sûr que les amis des animaux, dont son frère le prince Laurent, apprécient. Perso, j’adore la viande de biche, donc il faut bien que quelqu’un fasse le travail, mais ça n’engage que moi. ;-) )

Mais le Roi n’est pas remonté les mains vides à bord de son véhicule. Car la propriétaire du magasin voisin a absolument voulu lui offrir des cuberdons (de la royale marque Léopold). Quelques cartouches au goût framboise, à déguster  sans modération…    

Crédit THIENPONT