Le frère cadet du Roi explique qu’il est fasciné par la mort et qu’il communique tous les jours avec ses pères spirituels défunts

ISOPIX

ISOPIX

Au détour d’un entretien sur son état de santé – le prince Laurent était souffrant les derniers jours et fut notamment absent à la commémoration de l’accident de Buizingen pour cause d’un lumbago – le frère cadet du Roi a livré à nos confrères de “La DH – Les Sports” des confidences étonnantes, comme seul lui est capable d’en faire. Ainsi, il a expliqué que ses enfants prenaient des cours d’arabe, mais aussi que lui-même était fasciné par la mort, surtout depuis qu’il a été plongé dans le coma suite à sa grave pneumonie en mars de l’année dernière. “La mort, c’est passionnant. Moi je suis ravi de retrouver un jour mes pères spirituels. Ca c’est clair. j’en suis sûr. Je suis ravi qu’au travers de la mort, je puisse un jour voir ceux que j’ai aimés. J’ai deux pères spirituels que j’aime immensément. Je ne peux pas les citer. j’ai avec eux des relations quasi journalières. je vous invite d’ailleurs à étudier et vous informer sur les millions de personnes dans le monde, qu’elles soient catholiques, musulmanes, athées ou autres, qui ont vécu la même expérience que moi. Moi, je parle avec les morts depuis bien longtemps.”