Ce mardi matin, la Reine est arrivée en chaise roulante au palais d’Egmont où elle assistait à la conférence de haut niveau de l’Union européenne sur la problématique de l’Ebola. 

BELGA IMAGE/BENOIT DOPPAGNE

BELGA IMAGE/BENOIT DOPPAGNE

 

Entrée une nouvelle fois surprenante ce mardi matin au palais d’Egmont, le lieu de réception des Affaires étrangères au Sablon. La reine Mathilde devait assister à une conférence de haut-niveau organisée par l’Union européenne sur la problématique de l’Ebola. La Souveraine est arrivée en chaise roulante, avant de prendre les béquilles dans la salle même de la Conférence. Malgré ce petit accident, elle a décidé de maintenir coûte que coûte ses activités officielles et son agenda des plus chargés.

On le sait, pendant un bon mois encore, la reine Mathilde ne peut plus poser le pied gauche à terre pour reposer un genou endolori par une chute pendant les vacances de sports d’hiver. Chute qui s’est produite non pendant une descente à ski mais tout simplement en glissant sur un trottoir verglacé.

La semaine dernière déjà, on découvrait la Reine portant une attelle autour du genou gauche et se déplaçant avec des béquilles. Mais pour les longues distances – et Dieu sait que les couloirs au palais d’Egmont, au palais royal, ou au château de Laeken peuvent être longs ! – la reine a opté pour un déplacement en chaise roulante.  De quoi ajouter sérieusement au mimétisme de plus en plus flagrant constaté entre Mathilde et la reine Fabiola !

Et pendant que Mathilde se trouvait un peu dans le chou à cause de son genou, Philippe, lui, était aux fraises ! Comme chaque année en effet et selon une ancienne tradition, le Roi a reçu les premières fraises de la saison, un grand panier amené au palais royal par une délégation du Hertogelijke Genootschap van de Ghesellen van de Aardbei van Hoogstraten.

BELGA IMAGE/NICOLAS MAETERLINCK

BELGA IMAGE/NICOLAS MAETERLINCK

BELGIUM BRUSSELS ROYALS STRAWBERRIES