Dans ses voeux aux autorités du pays, Philippe de Belgique a laissé entendre sa déception à l’égard du choix de la Grande Bretagne et des États-Unis de se recentrer sur eux-mêmes et a rappelé les principes de bonne gouvernance aux hommes politiques. Amis de Publifin et du Kazakhgate, à bon entendeur salut!

BELGIUM ROYALS NEW YEAR RECEPTION

Crédit photos : BELGA IMAGE

BELGIUM ROYALS NEW YEAR RECEPTION BELGIUM ROYALS NEW YEAR RECEPTION BELGIUM ROYALS NEW YEAR RECEPTION BELGIUM ROYALS NEW YEAR RECEPTION BELGIUM ROYALS NEW YEAR RECEPTION BELGIUM ROYALS NEW YEAR RECEPTION BELGIUM ROYALS NEW YEAR RECEPTION

Le Roi: “L’année 2016 restera marquée par la décision prise par deux grands pays amis de se recentrer sur eux-mêmes. Ces deux pays sont des leaders mondiaux, des phares de la démocratie et de la liberté. Ils ont été fondateurs de l’ordre mondial que nous connaissons aujourd’hui. Ils ont aidé à construire et à reconstruire l’Europe, notamment par leur courageux engagement lors des conflits armés qui l’ont déchirée. Cette nouvelle attitude semble vouloir inverser le cours de l’histoire et tranche avec leur tradition d’ouverture et de générosité, leur adhésion à un rêve et un engagement communs.” Les mots sont feutrés, mais il s’agit bien d’une critique à l’égard de la décision britannique de Brexit (de sortie de l’Union européenne) et de la politique américano-centriste de Donald Trump. Il a aussi mis en exergue les dangers des nouveaux canaux de communication à la Twitter et autres qui donnent l’illusion de pouvoir se passer des institutions.

Pour le Souverain, ces événements traduisent une “crise de confiance généralisée dans le monde occidental”, notamment dans les démocraties représentatives. Le chef de l’Etat a lancé un appel à la “probité” et à l’”honnêteté” des hommes politiques qui doivent travailler “au service de l’intérêt général. “Ce sont d’abord nos actes qui doivent convaincre”, a-t-il insisté.  Les personnes intéressées par l’affaire Publifin et le Kazakhgate ont sans doute entendu leurs oreilles siffler…