Le prince Harry a fait sa demande un genou en terre dans son cottage de Kensington Palace

Belgaimage

Belgaimage

 

Le prince Harry, 33 ans, et Meghan Markle, actrice américaine de 36 ans, se marieront donc en mai 2018 à la chapelle Saint-George, au château de Windsor. Pour pouvoir se marier selon le rite anglican, Meghan sera baptisée et confirmée dans la foulée. Elle va également demander la citoyenneté britannique, ce qui prendra plusieurs années. Enfin, elle renonce également à sa carrière et va quitter la série Suits dont elle est un des protagonistes principaux.

On en sait plus sur le moment magique où le prince Harry a demandé sa petite amie Meghan Markle en mariage. Quelques heures après l’annonce officielle de leurs fiançailles par Clarence House, le palais et secrétariat du prince Charles, Harry et Meghan se sont confiés au cours d’une longue interview donnée à la BBC. Harry a notamment avoué: “Je suis tombé amoureux de Meghan si incroyablement rapidement. Toutes les planètes étaient alignées, tout était tout simplement parfait. Cette femme magnifique a comme surgi dans ma vie et je suis tombé dans la sienne.”

Un peu auparavant, la presse avait été conviée dans les jardins de Kensington pour une brève séance photo avec les tourtereaux. La prise de vue s’est faite devant un bassin du jardin immergé (le sunken garden), endroit qu’affectionnait la princesse de Galles, la mère du marié, Lady Di. Si Harry était alors resté évasif sur les circonstances de cette demande en mariage, il sera plus dissert devant la caméra de la BBC. ”C’était il y a quelques semaines, ici dans notre cottage – le Nottingham Cottage situé sur le site du palais de Kensington -. C’était juste une soirée comme les autres, pour nous.” “Juste une soirée cosy”, précise Meghan. “On était en train de faire un poulet rôti. ” “On essayait de faire rôtir un poulet! “, corrige Harry tous sourires. “On essayait de faire rôtir un poulet et cela a été une incroyable surprise”, reprend Meghan. “C’était si doux, si naturel et très romantique. Il a mis un genou à terre.” “Bien sûr”, ajoute-t-il fièrement. ”Elle ne m’a même pas laissé finir, elle a dit : “Je peux dire oui ? Je peux dire oui ?” Puis il y a eu des câlins et j’avais la bague à la main et j’étais là, genre : “Je peux te donner la bague ?” Et elle : Oh ?! Oui, la bague !”, relate Harry avec amusement. “C’était vraiment un super bon moment, rien que nous deux, et je crois que j’ai réussi à la prendre par surprise”, ponctue-t-il plus sérieusement. Le prince a dessiné lui-même le modèle de la bague (en or jaune, ce que préfère Meghan), composée d’un gros diamant qu’il a acquis au Botswana ainsi que de deux diamants plus petits provenant d’une broche de sa mère.

Belgaimage

Belgaimage

Belgaimage

Belgaimage

Belgaimage

Belgaimage