Pierre De Vuyst

Cette utilisateur n'a partagé aucune information biographique

Accueil: http://www.soirmag.be


Article par Pierre De Vuyst

Chut ! Le prince Laurent dort !

Avec son épouse la princesse Claire, le prince Laurent représentait la famille royale lors d’une soirée de finale du Concours musical international reine Elisabeth. Ne lui demandez pas d’apprécier la finesse du deuxième mouvement du concerto de Chostakovitch, il a dormi tout du long!

IMG_0941

Le frère cadet du Roi travaille trop. Il a du sommeil en retard. Aussi, il profite de chaque instant disponible dans son agenda de ministre pour pouvoir fermer les yeux. Quelle meilleure occasion que le Concours Musical International Reine Elisabeth pour ce faire,  où on l’impose de faire une apparition une fois par an ? Installé dans la loge royale et sous les yeux de tout un public ainsi que des caméras, il peut à loisir fermer les yeux pendant qu’un candidat s’échine à jouer les virtuoses sur son violoncelle devant une salle émue aux larmes. Laurent, pour montrer toute sa sensibilité, arbore, lui, de très visibles bouchons d’oreille. Il ne faudrait quand même pas être incommodé par tout ce bruit pendant sa sieste, non ?  Les mélomanes ont apprécié.

 

 

Montée des marches pour… Guillaume et Stéphanie

Les grands-ducs héritiers de Luxembourg ont foulé le tapis rouge du 70e Festival de Cannes pour la présentation hors-compétition du film “Les fantômes d’Ismaël”

REPORTERS

REPORTERS

 

Si le tapis rouge et les célèbres marches du Festival de Cannes ont l’habitude d’accueillir des vedettes du 7e art, il n’est pas courant qu’ils soient foulés par des princes du gotha !  Ce mercredi 17 mai, à l’occasion de l’ouverture du festival dont c’est la 70e édition cette année, le grand-duc héritier de Luxembourg, Guillaume, accompagné de son épouse, la Belge Stéphanie, étaient présents en compagnie du Premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel. Ils ont assisté à l’avant-première du film “Les fantômes d’Ismaël” présenté hors compétition, film réalisé par Arnaud Desplechin, avec Mathieu Amalric, Charlotte Gainsbourg et Marion Cotillard dans les rôles principaux.

Pour monter les marches, la grande-duchesse avait revêtu une très simple mais élégante robe blanche, et affichait comme boucles d’oreilles de très belles girandoles de brillants entourant deux rubis à la taille impressionnante.

 

 

William et Kate en Belgique !

Le 7 juin, les ducs de Cambridge seront à Messines, en Flandre occidentale, pour participer aux cérémonies de commémoration à l’occasion des 100 ans de cette bataille mythique de la Première Guerre mondiale. 

world war 1 commemorations

 

Le duc et la duchesse de Cambridge seront en visite en Belgique le 7 juin prochain. Ils se rendent en Flandre occidentale pour assister aux cérémonies de commémoration de la bataille de Messines, qui se déroula il y a un siècle pendant la Première Guerre mondiale, du 7 au 14 juin 1917. Cette bataille fut un prélude à la Troisième Bataille d’Ypres qui vit les forces alliées dévaster les lignes allemandes en faisant exploser simultanément 19 énormes mines mises en place grâce à des tunnels creusés pendant des mois. Une explosion gigantesque qui fut entendue jusqu’à Dublin même!

Les cérémonies rassembleront des délégations de soldats britanniques, irlandais, mais aussi des représentants d’Australie et de nouvelle-Zélande.

La dernière fois que William et Kate étaient venus chez nous, c’était en août 2014 pour assister à une cérémonie en présence du Roi et de la Reine au cimetière de Saint-Symphorien près de Mons.

 

Le prince Philip prend sa retraite… à 96 ans!

Buckingham Palace l’annonce: l’époux de la reine Elizabeth II se retirera de la vie publique à l’automne. La réunion en urgence du personnel avait déclenché la panique au sujet de la santé de la Reine ou de son époux.

Britain Royals

 

Le Prince estime en avoir assez fait. Il prendra sa retraite à l’automne… à l’âge de 96 ans!  Selon le communiqué de Buckingham:  ”Son Altesse Royale le duc d’Édimbourg a décidé de ne plus honorer d’engagements publics à partir de l’automne de cette année.” Le Palais d’ajouter que le prince Philip avait “le soutien entier” de la reine, elle-même âgée de 91 ans. Le prince Philip fêtera lui ses 96 ans le 10 juin prochain.

La convocation urgente d’une réunion du personnel de Buckingham et la préparation d’une annonce imminente avaient déclenché une grande préoccupation dans les médias britanniques au sujet de la santé de la Souveraine ou de son époux, laissant rapidement place aux rumeurs les plus folles. La réalité est heureusement plus rassurante et même fort logique: prendre sa retraite à 96 ans, on doit friser les records du monde !

 

 

Le Roi montre sa fraise

Philippe a pu déguster comme chaque année les toutes premières fraises de Beveren. L’occasion d’une photo toujours… cocasse

 

Reporters / GYS

Reporters / GYS

 

Etre Roi des Belges confère quelques privilèges, comme l’usage d’une Liste Civile de plus de 11 millions d’euros pour accomplir sa tâche de chef d’État… mais aussi l’occasion de déguster les toutes premières fraises belges de la saison. Comme chaque année, le Souverain a reçu au Palais royal une délégation de l’asbl Aarbeicomité (Comité de la fraise), ainsi que les représentants de la commune de Beveren où ces premières fraises du pays… de Beveren sont produites. Car à Wépion, les ventes de fraises battent déjà leur plein!

Comme chaque année, c’est l’occasion pour les photographes de saisir l’instant où le Roi déguste un exemplaire bien charnu du fruit si prisé par ses concitoyens. Et là, Philippe n’est jamais le dernier à ramener sa fraise…

 

Le Roi: “Osons la tendresse”

Ce 22 mars 2017, le Roi et la Reine ont participé aux cérémonies de commémoration des attentats de l’aéroport et de la station de métro Maelbeek. L’occasion pour le Souverain de livrer un discours qui a fait mouche…

Didier Lebrun / © Photo News

Didier Lebrun / © Photo News

 

Voici le discours du Roi dans son intégralité

“Chères familles,
Personne ne peut prétendre comprendre pleinement l’épreuve que vous traversez. Vous qui avez perdu un être cher et vous qui portez dans votre corps et votre esprit les séquelles des attentats terroristes, nous voulons écouter votre souffrance et respecter votre épreuve.

La Reine et moi avons rencontré beaucoup d’entre vous. A la haine et à la violence, vous avez répondu par la dignité. Au doute et à la crainte, vous avez opposé le courage et une magnifique volonté de reconstruire. Ce matin encore vous nous le témoignez de manière poignante. C’est un exemple pour nous.

Vous nous avez dit combien vous avez vécu de moments d’intime solidarité. Je remercie chaleureusement tous ceux qui se sont donnés sans compter pour vous venir en aide, répondre à votre détresse et vous permettre de trouver le chemin de la résilience. Il est, dans ce contexte, essentiel que vous puissiez avoir accès à la protection, au soutien et à l’accompagnement nécessaires.

Mesdames et Messieurs,

Il y a un an, notre pays était frappé en plein cœur. Aujourd’hui, nous nous souvenons avec une intense émotion de ces instants précis. Au doute et à l’abattement a suivi une volonté sans faille de se redresser et de repartir vers l’avant. Notre pays a su, dans le calme retrouvé, se remettre en question et tirer les enseignements. Des mesures ont été prises et des dispositifs renforcés, dans le respect de l’état de droit.

Je rends ici hommage à tous les services qui travaillent sans relâche à notre sécurité, à la prévention de nouveaux méfaits et à la poursuite des coupables.

Chères familles,

Vous partagez avec d’innombrables victimes à travers le monde une humanité blessée par une folie meurtrière.

Je veux partager avec vous une conviction : il est de notre responsabilité à chacun et à chacune de rendre notre société plus humaine et plus juste. Réapprenons à nous écouter mutuellement, à nous respecter et à corriger nos faiblesses. Et surtout osons la tendresse.
En cette journée de recueillement et de souvenir, notre pays vous doit cet engagement.”

Didier Lebrun / © Photo News

Didier Lebrun / © Photo News

Didier Lebrun / © Photo News

Didier Lebrun / © Photo News

Didier Lebrun / © Photo News

Didier Lebrun / © Photo News

Didier Lebrun / © Photo News

Didier Lebrun / © Photo News

Didier Lebrun / © Photo News

Didier Lebrun / © Photo News

Didier Lebrun / © Photo News

Didier Lebrun / © Photo News

 

 

Sa (très grande) Majesté au Laos

Présidente d’honneur d’Unicef Belgique, la reine Mathilde visite les programmes développés par l’ONG dans ce pays d’Asie du Sud-Est.

© Christophe Licoppe /  Photo News

Mathilde de Belgique en compagnie du vice-président laotien. © Christophe Licoppe / Photo News

 

La Reine est en déplacement au Laos actuellement. Elle visite toute cette semaine des projets d’Unicef dans ce pays d’Asie du Sud-Est. La présidente d’honneur d’Unicef Belgique a été accueillie par le vice-président Phankham Viphavanh Vientiane, lequel n’a pas pris cette visite royale de haut… bien au contraire !

Après les contacts diplomatiques habituels, la Reine a revêtu sa tenue de terrain pour rencontrer les bénéficiaires des programmes développés par Unicef sur place. Son programme de visites sera pour le moins chargé. Le but de cette mission est d’accroître la sensibilisation en matière d’éducation de qualité, en matière de santé y compris la santé mentale, et sur les problématiques de survie et de la malnutrition des enfants…

La reine Paola s’est cassé le col du fémur !

L’épouse du roi Albert a été admise ce jeudi aux cliniques universitaires Saint-Luc. Elle devra y rester hospitalisée plusieurs jours

 

BELGA IMAGE

BELGA IMAGE

 

Selon nos informations, la reine Paola séjournait au château du Belvédère, la résidence privée de l’ancien couple royal dans le domaine royal de Laeken, lorsqu’elle a fait une chute. Elle se trouvait à l’intérieur de la demeure quand elle est tombée. Elle a immédiatement été conduite aux cliniques universitaires Saint-Luc pour y être hospitalisée. Ce deux mois à peine après avoir subi une autre hospitalisation.

Le 28 décembre 2016, le Palais royal annonçait en effet que la Reine avait été victime d’une fracture vertébrale et devrait suivre une rééducation de plusieurs mois après son hospitalisation. C’est donc en pleine période de revalidation que Paola a fait cette nouvelle chute. La souveraine presque octogénaire est en effet atteinte d’ostéoporose et doit désormais faire terriblement attention à la fragilité de ses os.

Il y a quelques années, son époux, le roi Albert, s’était aussi fracturé le col du fémur. Il avait dû être hospitalisé pendant plusieurs jours. La reine Paola, qui fêtera ses 80 ans le 11 septembre prochain, a déjà dû affronter plusieurs problèmes de santé ces dernières années. Ainsi en septembre 2015, elle avait été contrainte de respecter une «  période de repos total ». Le Palais royal avait alors annoncé qu’elle souffrait d’une arythmie cardiaque.

Un début d’année difficile pour la souveraine…