Pierre De Vuyst

Cette utilisateur n'a partagé aucune information biographique

Accueil: http://www.soirmag.be


Article par Pierre De Vuyst

Le Roi montre sa fraise

Philippe a pu déguster comme chaque année les toutes premières fraises de Beveren. L’occasion d’une photo toujours… cocasse

 

Reporters / GYS

Reporters / GYS

 

Etre Roi des Belges confère quelques privilèges, comme l’usage d’une Liste Civile de plus de 11 millions d’euros pour accomplir sa tâche de chef d’État… mais aussi l’occasion de déguster les toutes premières fraises belges de la saison. Comme chaque année, le Souverain a reçu au Palais royal une délégation de l’asbl Aarbeicomité (Comité de la fraise), ainsi que les représentants de la commune de Beveren où ces premières fraises du pays… de Beveren sont produites. Car à Wépion, les ventes de fraises battent déjà leur plein!

Comme chaque année, c’est l’occasion pour les photographes de saisir l’instant où le Roi déguste un exemplaire bien charnu du fruit si prisé par ses concitoyens. Et là, Philippe n’est jamais le dernier à ramener sa fraise…

 

Le Roi: “Osons la tendresse”

Ce 22 mars 2017, le Roi et la Reine ont participé aux cérémonies de commémoration des attentats de l’aéroport et de la station de métro Maelbeek. L’occasion pour le Souverain de livrer un discours qui a fait mouche…

Didier Lebrun / © Photo News

Didier Lebrun / © Photo News

 

Voici le discours du Roi dans son intégralité

“Chères familles,
Personne ne peut prétendre comprendre pleinement l’épreuve que vous traversez. Vous qui avez perdu un être cher et vous qui portez dans votre corps et votre esprit les séquelles des attentats terroristes, nous voulons écouter votre souffrance et respecter votre épreuve.

La Reine et moi avons rencontré beaucoup d’entre vous. A la haine et à la violence, vous avez répondu par la dignité. Au doute et à la crainte, vous avez opposé le courage et une magnifique volonté de reconstruire. Ce matin encore vous nous le témoignez de manière poignante. C’est un exemple pour nous.

Vous nous avez dit combien vous avez vécu de moments d’intime solidarité. Je remercie chaleureusement tous ceux qui se sont donnés sans compter pour vous venir en aide, répondre à votre détresse et vous permettre de trouver le chemin de la résilience. Il est, dans ce contexte, essentiel que vous puissiez avoir accès à la protection, au soutien et à l’accompagnement nécessaires.

Mesdames et Messieurs,

Il y a un an, notre pays était frappé en plein cœur. Aujourd’hui, nous nous souvenons avec une intense émotion de ces instants précis. Au doute et à l’abattement a suivi une volonté sans faille de se redresser et de repartir vers l’avant. Notre pays a su, dans le calme retrouvé, se remettre en question et tirer les enseignements. Des mesures ont été prises et des dispositifs renforcés, dans le respect de l’état de droit.

Je rends ici hommage à tous les services qui travaillent sans relâche à notre sécurité, à la prévention de nouveaux méfaits et à la poursuite des coupables.

Chères familles,

Vous partagez avec d’innombrables victimes à travers le monde une humanité blessée par une folie meurtrière.

Je veux partager avec vous une conviction : il est de notre responsabilité à chacun et à chacune de rendre notre société plus humaine et plus juste. Réapprenons à nous écouter mutuellement, à nous respecter et à corriger nos faiblesses. Et surtout osons la tendresse.
En cette journée de recueillement et de souvenir, notre pays vous doit cet engagement.”

Didier Lebrun / © Photo News

Didier Lebrun / © Photo News

Didier Lebrun / © Photo News

Didier Lebrun / © Photo News

Didier Lebrun / © Photo News

Didier Lebrun / © Photo News

Didier Lebrun / © Photo News

Didier Lebrun / © Photo News

Didier Lebrun / © Photo News

Didier Lebrun / © Photo News

Didier Lebrun / © Photo News

Didier Lebrun / © Photo News

 

 

Sa (très grande) Majesté au Laos

Présidente d’honneur d’Unicef Belgique, la reine Mathilde visite les programmes développés par l’ONG dans ce pays d’Asie du Sud-Est.

© Christophe Licoppe /  Photo News

Mathilde de Belgique en compagnie du vice-président laotien. © Christophe Licoppe / Photo News

 

La Reine est en déplacement au Laos actuellement. Elle visite toute cette semaine des projets d’Unicef dans ce pays d’Asie du Sud-Est. La présidente d’honneur d’Unicef Belgique a été accueillie par le vice-président Phankham Viphavanh Vientiane, lequel n’a pas pris cette visite royale de haut… bien au contraire !

Après les contacts diplomatiques habituels, la Reine a revêtu sa tenue de terrain pour rencontrer les bénéficiaires des programmes développés par Unicef sur place. Son programme de visites sera pour le moins chargé. Le but de cette mission est d’accroître la sensibilisation en matière d’éducation de qualité, en matière de santé y compris la santé mentale, et sur les problématiques de survie et de la malnutrition des enfants…

La reine Paola s’est cassé le col du fémur !

L’épouse du roi Albert a été admise ce jeudi aux cliniques universitaires Saint-Luc. Elle devra y rester hospitalisée plusieurs jours

 

BELGA IMAGE

BELGA IMAGE

 

Selon nos informations, la reine Paola séjournait au château du Belvédère, la résidence privée de l’ancien couple royal dans le domaine royal de Laeken, lorsqu’elle a fait une chute. Elle se trouvait à l’intérieur de la demeure quand elle est tombée. Elle a immédiatement été conduite aux cliniques universitaires Saint-Luc pour y être hospitalisée. Ce deux mois à peine après avoir subi une autre hospitalisation.

Le 28 décembre 2016, le Palais royal annonçait en effet que la Reine avait été victime d’une fracture vertébrale et devrait suivre une rééducation de plusieurs mois après son hospitalisation. C’est donc en pleine période de revalidation que Paola a fait cette nouvelle chute. La souveraine presque octogénaire est en effet atteinte d’ostéoporose et doit désormais faire terriblement attention à la fragilité de ses os.

Il y a quelques années, son époux, le roi Albert, s’était aussi fracturé le col du fémur. Il avait dû être hospitalisé pendant plusieurs jours. La reine Paola, qui fêtera ses 80 ans le 11 septembre prochain, a déjà dû affronter plusieurs problèmes de santé ces dernières années. Ainsi en septembre 2015, elle avait été contrainte de respecter une «  période de repos total ». Le Palais royal avait alors annoncé qu’elle souffrait d’une arythmie cardiaque.

Un début d’année difficile pour la souveraine…

Pour porter la couronne, Charles ne se déballonne jamais!

Le Prince héritier du Trône britannique était en visite dans une école juive orthodoxe. Il s’est fabriqué son propre couvre-chef

Crédit ISOPIX

Crédit photos :  ISOPIX

 

Le fils de la reine Elizabeth II d’Angleterre fait souvent preuve d’humour lors de ses déplacements. En visite au Yavneh College, une école juive orthodoxe du nord de Londres, il n’a pas failli à cette tradition. Mais sa couronne sentait un peu le toc…

Britain Royals Britain Royals Britain Royals

Le discours très engagé du Roi

Dans ses voeux aux autorités du pays, Philippe de Belgique a laissé entendre sa déception à l’égard du choix de la Grande Bretagne et des États-Unis de se recentrer sur eux-mêmes et a rappelé les principes de bonne gouvernance aux hommes politiques. Amis de Publifin et du Kazakhgate, à bon entendeur salut!

BELGIUM ROYALS NEW YEAR RECEPTION

Crédit photos : BELGA IMAGE

BELGIUM ROYALS NEW YEAR RECEPTION BELGIUM ROYALS NEW YEAR RECEPTION BELGIUM ROYALS NEW YEAR RECEPTION BELGIUM ROYALS NEW YEAR RECEPTION BELGIUM ROYALS NEW YEAR RECEPTION BELGIUM ROYALS NEW YEAR RECEPTION BELGIUM ROYALS NEW YEAR RECEPTION

Le Roi: “L’année 2016 restera marquée par la décision prise par deux grands pays amis de se recentrer sur eux-mêmes. Ces deux pays sont des leaders mondiaux, des phares de la démocratie et de la liberté. Ils ont été fondateurs de l’ordre mondial que nous connaissons aujourd’hui. Ils ont aidé à construire et à reconstruire l’Europe, notamment par leur courageux engagement lors des conflits armés qui l’ont déchirée. Cette nouvelle attitude semble vouloir inverser le cours de l’histoire et tranche avec leur tradition d’ouverture et de générosité, leur adhésion à un rêve et un engagement communs.” Les mots sont feutrés, mais il s’agit bien d’une critique à l’égard de la décision britannique de Brexit (de sortie de l’Union européenne) et de la politique américano-centriste de Donald Trump. Il a aussi mis en exergue les dangers des nouveaux canaux de communication à la Twitter et autres qui donnent l’illusion de pouvoir se passer des institutions.

Pour le Souverain, ces événements traduisent une “crise de confiance généralisée dans le monde occidental”, notamment dans les démocraties représentatives. Le chef de l’Etat a lancé un appel à la “probité” et à l’”honnêteté” des hommes politiques qui doivent travailler “au service de l’intérêt général. “Ce sont d’abord nos actes qui doivent convaincre”, a-t-il insisté.  Les personnes intéressées par l’affaire Publifin et le Kazakhgate ont sans doute entendu leurs oreilles siffler…

Philippe et Mathilde avec des SDF

Le Roi et la Reine ont rendu visite à l’association Pierre d’angle qui héberge gratuitement des sans-abri en période hivernale. Les Souverains se sont longuement entretenus avec les pensionnaires

DOPPAGNE / BELGA IMAGE

DOPPAGNE / BELGA IMAGE

DOPPAGNE / BELGA IMAGE

DOPPAGNE / BELGA IMAGE

DOPPAGNE / BELGA IMAGE

DOPPAGNE / BELGA IMAGE

DOPPAGNE / BELGA IMAGE

DOPPAGNE / BELGA IMAGE

DOPPAGNE / BELGA IMAGE

DOPPAGNE / BELGA IMAGE

DOPPAGNE / BELGA IMAGE

DOPPAGNE / BELGA IMAGE

DOPPAGNE / BELGA IMAGE

DOPPAGNE / BELGA IMAGE

DOPPAGNE / BELGA IMAGE

DOPPAGNE / BELGA IMAGE

Le Roi et la Reine se sont rendus dans la soirée du mercredi 25 janvier dans les locaux de l’asbl Pierre d’angle à Bruxelles. Cette organisation  offre à des  personnes sans abri un hébergement gratuit et anonyme. Le Roi et la Reine ont été informés sur le travail de l’association. Ils se sont entretenus avec les sans-abris présents, les bénévoles et les collaborateurs de la Croix-Rouge.

 

Le Roi en Une des journaux chinois

Présent avec la Reine au Forum économique mondial de Davos, Philippe de Belgique a eu une entrevue avec le président chinois Xi Jinping. Cette rencontre a eu un grand impact dans les médias chinois et fait la Une de plusieurs journaux

roi chine

 

 

Le document ci-dessus est tiré de la page 2 du “China Daily” édition anglaise, mais la rencontre entre le président chinois et le roi des Belges a eu beaucoup de retentissement à Pékin et fait la “cover” de plusieurs journaux, comme le “Quotidien du Peuple”, le “Beijing Daily” et le “Dalian Daily”. En effet, la toute première visite du président chinois au Forum économique mondial de Davos était un événement. Il a rencontré plusieurs personnalités, mais c’est l’entretien avec notre Roi qui a attiré l’attention des médias chinois.

ISOPIX

ISOPIX

Isopix

Isopix

Xi Jinping a déclaré que la Belgique était l’un des pays européens avec lesquels la Chine a une extrêmement bonne relation. Il a rappelé que le roi Philippe et lui-même avaient effectué une productive visite d’État l’un chez l’autre en 2014 et 2015, et appréciait le fait que le gouvernement belge respectait la politique “d’une Seule Chine”, les intérêts fondamentaux de la Chine et ses préoccupations majeures. Il encourage l’application de  mesures concrètes pour sauvegarder la base politique des relations sino-belges, “que j’apprécie grandement”, a-t-il déclaré. “La Chine veut travailler avec la Belgique à renforcer la confiance politique mutuelle et à maintenir la bonne direction du développement des relations bilatérales, élargir le potentiel de coopération, avec une forte production (fabrication de haut niveau), notamment en matière de produits pharmaceutiques biologiques, des services modernes et de développement durable.” La Chine va continuer à soutenir l’intégration européenne et, avec l’Europe faire cesser le protectionnisme commercial afin de protéger un système commercial mondial et l’investissement libre et équitable.”