Belgique

Le Roi, la Reine et les pêcheurs de crevettes

Nos Souverains se sont rendus à Oostduinkerke ce lundi pour rencontrer les pêcheurs de crevettes à cheval à l’occasion du 50e anniversaire de leur ordre

 

Reporters / GYS

Petite photo de famille. Tout le monde n’était pas en costume… (Reporters / GYS)

Le Roi et la Reine ont visité l’ordre des Paardevissers (pêcheurs à cheval) à l’occasion du 50e anniversaire de cette organisation. Ils ont pu participer à plusieurs démonstrations dont la pêche aux crevettes et la cuisson des crevettes non moins capitale. Le Roi a remis une distinction royale aux membres de l’Ordre à la fin de la visite. Alors que chacun repartait avec son lot de crevettes… Rien de tel avec une Rodenbach sur votre terrasse à Laeken, Sire !

Reporters / GYS

Regardez la taille de cette crevette, Majesté!  (Reporters / GYS)

Reporters / GYS

On notera la superbe parka de la Reine. Elle ne passe pas inaperçue sur fond de mer du Nord. (Reporters / GYS)

Reporters / GYS

Le Roi et un pêcheur sur son fier destrier. (Reporters / GYS)

Reporters / GYS

Débusquer la crevette au sein de la récolte, un plaisant exercice. (Reporters / GYS)

Reporters / GYS

Reporters / GYS

Reporters / GYS

“Attention à vos chaussures, Monsieur Gouders”, insiste le Roi auprès de ce membre du service de presse du Palais aux pieds désormais inexorablement humides. (Reporters / GYS)

Dix choses que vous ignorez sur la Reine

En privé, Mathilde aime les baskets All Star, la série télé Downton Abbey ou la musique d’Ozark Henry. Découvrez dix secrets bien gardés.
© Christophe Licoppe /  Photo News

© Christophe Licoppe / Photo News

La suite >

Les 80 ans de la reine Paola

 

L’épouse du roi Albert II a fêté son anniversaire dans l’intimité

BELGA IMAGE

BELGA IMAGE

Ce 11 septembre, la reine Paola a fêté ses 80 ans à l’étranger et dans l’intimité. Ele se trouvait avec le roi Albert sur l’île italienne de Salina dont ils sont devenus citoyens d’honneur. Et pour cause, ils ont réglé sur la cassette personnelle les rénovations de la très vieille église de la localité.

C’est à la fin juin que la reine Paola avait choisi de célébrer officiellement son entrée chez les octogénaires. Tous les membres de la famille royale belge étaient réunis pour l’occasion dans le très bel espace de la Chapelle musicale Reine Elisabeth à l’initiative de la Fondation Reine Paola, de Missing Children Europe et de l’asbl Chapelle musicale Reine Elizabeth. Et ils ont tous répondu présent! Même si le prince Laurent avait pris son temps pour arriver, bien en retard, au vu et au su de tous les médias, aux festivités.

Quoi qu’il en soit, il nous revient que la reine est très en forme en ce moment et très heureuse de sa nouvelle vie de retraitée faite de voyages en Italie surtout, de séjour dans ses demeures de Rome ou de Châteauneuf-Grasse, ou de moments de repos et de bons moments dans son couple, en famille et avec les amis.

Chut ! Le prince Laurent dort !

Avec son épouse la princesse Claire, le prince Laurent représentait la famille royale lors d’une soirée de finale du Concours musical international reine Elisabeth. Ne lui demandez pas d’apprécier la finesse du deuxième mouvement du concerto de Chostakovitch, il a dormi tout du long!

IMG_0941

Le frère cadet du Roi travaille trop. Il a du sommeil en retard. Aussi, il profite de chaque instant disponible dans son agenda de ministre pour pouvoir fermer les yeux. Quelle meilleure occasion que le Concours Musical International Reine Elisabeth pour ce faire,  où on l’impose de faire une apparition une fois par an ? Installé dans la loge royale et sous les yeux de tout un public ainsi que des caméras, il peut à loisir fermer les yeux pendant qu’un candidat s’échine à jouer les virtuoses sur son violoncelle devant une salle émue aux larmes. Laurent, pour montrer toute sa sensibilité, arbore, lui, de très visibles bouchons d’oreille. Il ne faudrait quand même pas être incommodé par tout ce bruit pendant sa sieste, non ?  Les mélomanes ont apprécié.

 

 

William et Kate en Belgique !

Le 7 juin, les ducs de Cambridge seront à Messines, en Flandre occidentale, pour participer aux cérémonies de commémoration à l’occasion des 100 ans de cette bataille mythique de la Première Guerre mondiale. 

world war 1 commemorations

 

Le duc et la duchesse de Cambridge seront en visite en Belgique le 7 juin prochain. Ils se rendent en Flandre occidentale pour assister aux cérémonies de commémoration de la bataille de Messines, qui se déroula il y a un siècle pendant la Première Guerre mondiale, du 7 au 14 juin 1917. Cette bataille fut un prélude à la Troisième Bataille d’Ypres qui vit les forces alliées dévaster les lignes allemandes en faisant exploser simultanément 19 énormes mines mises en place grâce à des tunnels creusés pendant des mois. Une explosion gigantesque qui fut entendue jusqu’à Dublin même!

Les cérémonies rassembleront des délégations de soldats britanniques, irlandais, mais aussi des représentants d’Australie et de nouvelle-Zélande.

La dernière fois que William et Kate étaient venus chez nous, c’était en août 2014 pour assister à une cérémonie en présence du Roi et de la Reine au cimetière de Saint-Symphorien près de Mons.

 

Le Roi montre sa fraise

Philippe a pu déguster comme chaque année les toutes premières fraises de Beveren. L’occasion d’une photo toujours… cocasse

 

Reporters / GYS

Reporters / GYS

 

Etre Roi des Belges confère quelques privilèges, comme l’usage d’une Liste Civile de plus de 11 millions d’euros pour accomplir sa tâche de chef d’État… mais aussi l’occasion de déguster les toutes premières fraises belges de la saison. Comme chaque année, le Souverain a reçu au Palais royal une délégation de l’asbl Aarbeicomité (Comité de la fraise), ainsi que les représentants de la commune de Beveren où ces premières fraises du pays… de Beveren sont produites. Car à Wépion, les ventes de fraises battent déjà leur plein!

Comme chaque année, c’est l’occasion pour les photographes de saisir l’instant où le Roi déguste un exemplaire bien charnu du fruit si prisé par ses concitoyens. Et là, Philippe n’est jamais le dernier à ramener sa fraise…