Non classé

Dior, elle adore!

Charlène et les petits princes portaient des créations de la marque française.

Mère et enfants étaient habillés par Dior. @Reporters.

Mère et enfants étaient habillés par Dior. @Reporters.

Quelle tenue la ravissante Charlène Wittstock allait-elle choisir pour le baptême de ses enfants? Telle est la question que de nombreuses fans de mode se posaient! Toujours extrêmement bien habillée, l’épouse d’Albert portait une élégante robe évasée en crêpe de soie vert d’eau et un haut court manches 3⁄4. Une tenue conjuguée à un bibi en tissu assorti. Une silhouette signée Dior Haute Couture. Une marque à laquelle elle a également accordé toute sa confiance pour la réalisation des robes de baptême de ses enfants. À cinq mois, les deux petits princes portaient une robe Dior créée spécialement pour l’occasion. Gabriella portait «une robe de baptême Baby Dior en voile de coton blanc ornée de broderies d’inspiration végétale, de plis fins et de dentelles de Calais. La robe longue arbore le monogramme officiel des initiales de la Princesse», a indiqué la prestigieuse maison française dans un communiqué. Quant à Jacques, il portait la même robe que sa sœur qui «arborait le monogramme officiel des initiales du Prince». Très impliquée dans l’organisation de cette fête de famille, Charlène – qui a notamment élaboré les différents menus de la journée – a aussi choisi les motifs des broderies des robes du baptême. Que ce soit en couture ou en cuisine, la Princesse aime mettre son grain de sel!

Une robe et un petit haut vert d'eau pour la Princesse. @Reporters.

Une robe et un petit haut vert d’eau pour la Princesse. @Reporters.

 S.L.

Ne dites plus Kristin, mais Dame Kristin Scott Thomas !

L’actrice franco-britannique a été élevée commandeur de l’Empire Britannique par la reine Elizabeth II 

PHOTONEWS

PHOTONEWS

 

L’actrice franco-britannique Kristin Scott Thomas, 54 ans, célèbre pour ses rôles dans “Quatre mariages et un enterrement”, “Le patient anglais” ou “L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux”, vient d’être décorée par la reine d’Angleterre au cours d’une cérémonie à Buckingham Palace. Elizabeth II l’a élevée au rang de commandeur dans l’ordre de l’Empire britannique, l’un des dix ordres de chevalerie du système honorifique britannique. Il est généralement accordé à des citoyens britanniques, civils et militaires, plus rarement à des étrangers, dont bon nombre d’artistes. Désormais, il conviendra donc de l’appeler Dame Kristin…

Un accueil royal pour Maxima et Willem-Alexander! (photos)

En visite au Danemark, les souverains des Pays-Bas ont été très chaleureusement accueillis sur le tarmac par la reine Margrethe, le prince Hendrik et leurs enfants. En voici les plus belles photos…

Royals In Dänemark Royals In Dänemark Royals In Dänemark Royals In Dänemark Royals In Dänemark Royals In Dänemark Royals In Dänemark Royals In Dänemark Royals In Dänemark Royals In Dänemark Royals In Dänemark Royals In Dänemark Royals In Dänemark Royals In Dänemark Royals In Dänemark Royals In Dänemark Royals In Dänemark Royals In Dänemark

Crédit ISOPIX

Crédit ISOPIX

Royals In Dänemark

Sprechen Sie Deutsch?

Le Roi et la Reine ont assisté à une réunion de chefs d’État tout en allemand une fois n’est pas coutume. L’occasion de pratiquer… mais oui c’est vrai, la troisième langue de notre pays ! Exercice périlleux ?

 

BELGA IMAGE

BELGA IMAGE

GERMANY BAD DOBERAN MEETING HEADS OF GERMAN SPEAKING STATES GERMANY BAD DOBERAN MEETING HEADS OF GERMAN SPEAKING STATES GERMANY BAD DOBERAN MEETING HEADS OF GERMAN SPEAKING STATES GERMANY BAD DOBERAN MEETING HEADS OF GERMAN SPEAKING STATES GERMANY BAD DOBERAN MEETING HEADS OF GERMAN SPEAKING STATES

Ce jeudi 18 septembre, à Bad Doberan en Allemagne (dans le Land de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale pour les curieux de géographie), le Roi et la Reine ont assisté à une rencontre informelle des “Chefs d’Etats germanophones” à l’invitation du président allemand Joachim Gauck. Cette réunion rassemblait, outre nos Souverains, le grand-duc Henri de Luxembourg, le prince héréditaire Aloïs de Liechtenstein et son épouse, les couples présidentiels autrichien et suisse. On y a évoqué, bien évidemment uniquement dans la langue de Goethe et de Schiller, “les modifications sociales induites par les développements démographiques et la commémoration de la « révolution pacifique » d’il y a 25 ans”. Dans l’après-midi, les chefs d’État ont visité le Centre de Documentation et le Mémorial situé dans l’ancienne prison de la Stasi et le « Marienkirche » de Rostock. Et tout ça en allemand ! Qui a dit que c’était simple d’être Roi des Belges…

 

 

Philippe et Mathilde au ski avec les enfants ! (photos)

La station suisse de Verbier accueille comme chaque année la petite famille, qui cette fois est devenue royale

© Photo News

© Photo News

Comme chaque année, Philippe, Mathilde et leur quatre enfants ont élu domicile pour les vacances de Carnaval dans le domaine skiable de Verbier où ils louent un chalet comme n’importe quelle famille ordinaire. La nouveauté, c’est que la station suisse n’accueille pas cette fois un prince héritier, mais bel et bien un Roi !

© Photo News

© Photo News

Le Souverain belge, âgé de 53 ans, est en effet un mordu des sports de glisse et il a transmis le virus à ses enfants. En ce premier jour de vacances, la famille a pris l’habitude d’inviter télévisions et photographes pour une session souvenir, histoire que la presse la laisse tranquille le reste de son séjour, une technique qu’emploient les familles royales britannique et néerlandaise depuis belle lurette. Pendant la descente sous les objectifs, Philippe escortait les garçons, Gabriel et Emmanuel, Mathilde se chargeant d’encadrer les filles, Élisabeth et Eléonore.

 

© Photo News

© Photo News

Dotations: tous les détails de la réforme Di Rupo

Voici l’accord de gouvernement détaillé sur la réforme des dotations royales et princières:

© Photo News

© Photo News

Sous la présidence du Premier Ministre Elio Di Rupo, les 8 partis politiques associés à la réforme de l’Etat ont conclu un accord sur la réforme des dotations aux membres de la famille royale.

Cette réforme des dotations poursuit trois objectifs : la modernisation, un plus grand contrôle et une plus grande transparence du fonctionnement de la monarchie. 

Les grandes lignes de la réforme sont les suivantes.

  1. Le nombre de bénéficiaires des dotations va diminuer.
    1. A l’avenir, seul l’héritier présomptif, le conjoint survivant du Roi, le conjoint survivant de l’héritier présomptif et le Roi qui quitte prématurément ses fonctions et son conjoint bénéficieront d’une dotation. Les frères et sœurs de l’héritier présomptif n’auront dès lors plus droit à une dotation.
    2. Une situation transitoire est prévue pour la Princesse Astrid et le Prince Laurent, qui continueront à bénéficier d’une dotation.

 

  1. Chaque dotation des membres de la famille royale comprendra deux parties : une partie correspondant au traitement et une autre partie correspondant aux dépenses de fonctionnement et de personnel.

Pour la Princesse Astrid et le Prince Laurent, le traitement sera l’équivalent de celui d’un conseiller d’Etat. Pour l’héritier présomptif, le traitement sera le double de celui d’un conseiller d’Etat. Pour le conjoint survivant du Roi, la dotation – et par conséquent également le traitement – seront maximum 2/3 de ceux de l’héritier présomptif.

 

  1. Les membres de la famille royale qui touchent une dotation payeront désormais des impôts.
    1. Les membres de la famille royale payeront l’Impôt des Personnes Physiques (IPP) sur la partie traitement de la dotation.
    2. Les membres de la famille royale payeront également la TVA et les accises.
    3. Compte tenu de la fiscalisation directe et indirecte, les montants nets des dotations de tous les membres de la famille royale vont donc diminuer.

 

  1. Les dotations des membres de la famille royale seront contrôlées.
    1. La partie de la dotation relative aux dépenses de fonctionnement et de personnel (hors traitement) sera en effet contrôlée par le Premier Président et le Président de la Cour de Comptes.
    2. Un code de déontologie s’appliquera à tous les membres de la famille royale bénéficiant d’une dotation.

 

  1. Les dotations des membres de la famille royale seront transparentes.
    1. Chaque année, les montants des principales rubriques des dotations (hors traitement) seront publiés.
    2. L’ensemble des dépenses liées à la monarchie (liste civile, dotations, budgets départementaux) seront regroupés dans un même chapitre budgétaire.
    3. Un rapport annuel sur les activités d’intérêt général des membres de la famille royale sera également publié.

Cette réforme des dotations aux membres de la famille royale est la plus importante réforme depuis que la monarchie belge existe.

Astrid à cache-cache derrière son voile

La princesse Astrid a distribué des moustiquaires  dans le village de Beng, au coeur de la région endémique du Mékong où la malaria résiste de plus en plus au traitement. Une situation d’urgence qui n’empêche pas  les petits clins d’oeil d’humour !

La princesse distribue des moustiquaires traitées au répulsif. (Crédit PDV)

La princesse distribue des moustiquaires traitées au répulsif. (Crédit PDV)

En visite au Cambodge en qualité de représentante spéciale de Roll Back Malaria (pour plus d’infos lire post précédent), la princesse Astrid s’est rendue dans le village de Beng, commune de Chambak dans la province de Kompong Speu, qui, comme chacun sait, se trouve dans le grand Mékong, non loi  du fleuve du même nom. Une région où la malaria subsiste encore même si le pays a enregistré de très jolis résultats positifs, mais pire, une région où le parasite se met désormais à résister au traitement à l’artémisinine ! D’où la campagne d’urgence organisée par le partenariat mondial et l’accent sur la nécessité d’un bon dépistage, de manière à ce que le traitement ne soit pas appliqué à tort, ce qui peut entraîner chez les patients une résistance plus tard en cas de contraction de la maladie. Et puis, la moustiquaire traitée au répulsif reste encore le meilleur moyen préventif et d’isolation des logements contre l’anophèle femelle, agent contaminateur assoiffé de sang et particulièrement actif du crépuscule à l’aube.

Devant 1.500 personnes rassemblées au coeur du village, des membres de la communauté, des centaines d’enfants et des autorités, la princesse a pris connaissance du Plan national stratégique d’élimination du paludisme. Elle a aussi délivré un message de félicitations et d’encouragement à l’encontre de la communauté. Puis, après un très coloré lâcher de ballons, elle a donc distribué symboliquement quelques moustiquaires, non sans se livrer pour le plaisir des objectifs à quelques facéties avec l’une d’entre elles, se cachant pudiquement derrière ce voile azuréen pour mieux réapparaître ensuite ! Un moment sympathique et spontané d’une Princesse simplissime et non moins efficace !

Lisez notre reportage complet, avec force photos, dans “Le Soir magazine” de la semaine prochaine !

(Crédit PDV)

“Je suis là…” (Crédit PDV)

Je suis pas là... (Crédit PDV)

“Je suis pas là…” (Crédit PDV)

"je suis là, je suis pas là, je suis là..." (Crédit PDV)

“Je suis là !” (Crédit PDV)

Mathilde on the air sur 103,75 FM !

La princesse s’est exprimée sur les ondes d’une communauté agricole de la localité de Baan Song en Thaïlande où elle a reçu un accueil silencieux, mais particulièrement chaleureux de la population. Des centaines de personnes qui, pour la voir, n’ont pas hésité à attendre pendant des heures dans la fournaise thaïlandaise.

 

© Photo News / Didier Lebrun

Des drapeaux belges plantés tous les 50 m jalonnent la route de part et d’autre depuis des kilomètres. De place en carrefour, des portraits géants de la princesse Mathilde annoncent sa visite imminente du village de Baan Song et lui souhaitent la bienvenue. Nous sommes dans la province de Chacherngsao, à deux heures de route de Bangkok. Sous des immenses toits de toile qui protègent du piquant soleil local, des rangées interminables de tapis accueillent un alignement tout aussi impeccable de personnes assises en tailleur, les sandales sagement rangées dans l’herbe. Cela fait des heures que ces gens attendent la venue de la princesse pourtant programmée de longue date pour ce mardi en milieu d’après-midi. Ils ont à la main qui un drapeau thaïlandais, qui un drapeau belge qu’ils se préparent à agiter dans tous les sens. Le moment s’annonce impressionnant. Le marché couvert a été pavoisé des couleurs tricolores chères à la Belgique. Là aussi, musiciens, danseurs, artisans et fermiers producteurs attendent sagement, dans le silence, chassant l’une ou l’autre mouche rendue apathique par la chaleur, épongeant quelque goutte de sueur sur leur front forcément moite et profitant des allées et venues rafraîchissantes de ventilateurs tournant à plein régime. Le tapis rouge a été déroulé. Les acteurs principaux vont entrer en scène…

Les missions économiques sont des grosses machines, lourdes, officielles et parfois un peu pompeuses, mais il y a toujours un moment magique, d’émotion pure, qui reste à jamais gravé dans votre mémoire… et votre cœur. La princesse Mathilde n’oubliera pas de si tôt l’accueil qu’elle a reçu à Baan Song. A chaque pays ou chaque continent ses us et coutumes, en Europe ce sont plutôt des applaudissements qui ponctuent une visite officielle, en Afrique, ce sont des chants et des danses. Ici en Thaïlande, c’est un silence respectueux mais des sourires immenses et généreux qui accueillent l’hôte du jour, dont ils ont pu admirer les traits sur les affiches que nous évoquions plus haut. Après avoir visité le centre de santé de la communauté, la Princesse se plie à l’exercice d’une communication radiophonique sur les ondes de la radio locale, 103,75 FM, écoutée par tous les habitants. Elle leur livrera un message de félicitations et d’encouragement pour le travail entrepris et les résultats obtenus. Ensuite, elle visitera le marché local et goûtera à toutes les (savoureuses) spécialités locales (ces crêpes, ces kroepoek, ces beignets, mmmh, un régal !) avant de prendre ce si touchant bain de foule parmi des personnes réellement heureuses d’approcher et de saluer avec respect une personnalité royale, dans un pays où le Roi est considéré comme un Dieu vivant. Voilà qui nous change de la Belgique !

© Photo News / Didier Lebrun

© Photo News / Didier Lebrun

 

Découvrez la carte de voeux du Roi

Le Roi et la Reine n’envoient pas de carte officielle pour le Nouvel An mais présentent leurs voeux privés à leurs correspondants avec un patchwork très sympa de photos de leurs petits-enfants

La carte de voeux 2013. ©DR

 

Les photos ont notamment été prises au Romarin, la résidence privée des Souverains à Châteauneuf-Grasse dans le Sud de la France. On peut voir le Roi jouer aux boules sur la piste de pétanque installée dans son jardin d’oliviers, la petite Elisabeth jouer du pinceau sous les yeux de sa royale Nonna et les deux fistons d’Astrid et Lorenz plutôt accrocs au téléphone ! Le clin d’oeil est plutôt sympathique…

(Merci à Valentin Dupont pour l’info)