Le Roi en Une des journaux chinois

Présent avec la Reine au Forum économique mondial de Davos, Philippe de Belgique a eu une entrevue avec le président chinois Xi Jinping. Cette rencontre a eu un grand impact dans les médias chinois et fait la Une de plusieurs journaux

roi chine

 

 

Le document ci-dessus est tiré de la page 2 du “China Daily” édition anglaise, mais la rencontre entre le président chinois et le roi des Belges a eu beaucoup de retentissement à Pékin et fait la “cover” de plusieurs journaux, comme le “Quotidien du Peuple”, le “Beijing Daily” et le “Dalian Daily”. En effet, la toute première visite du président chinois au Forum économique mondial de Davos était un événement. Il a rencontré plusieurs personnalités, mais c’est l’entretien avec notre Roi qui a attiré l’attention des médias chinois.

ISOPIX

ISOPIX

Isopix

Isopix

Xi Jinping a déclaré que la Belgique était l’un des pays européens avec lesquels la Chine a une extrêmement bonne relation. Il a rappelé que le roi Philippe et lui-même avaient effectué une productive visite d’État l’un chez l’autre en 2014 et 2015, et appréciait le fait que le gouvernement belge respectait la politique “d’une Seule Chine”, les intérêts fondamentaux de la Chine et ses préoccupations majeures. Il encourage l’application de  mesures concrètes pour sauvegarder la base politique des relations sino-belges, “que j’apprécie grandement”, a-t-il déclaré. “La Chine veut travailler avec la Belgique à renforcer la confiance politique mutuelle et à maintenir la bonne direction du développement des relations bilatérales, élargir le potentiel de coopération, avec une forte production (fabrication de haut niveau), notamment en matière de produits pharmaceutiques biologiques, des services modernes et de développement durable.” La Chine va continuer à soutenir l’intégration européenne et, avec l’Europe faire cesser le protectionnisme commercial afin de protéger un système commercial mondial et l’investissement libre et équitable.”

 

Le plus vieux monarque du monde est décédé

Le roi de Thaïlande Bhumibol Adulyadej est mort jeudi à l’âge de 88 ans, après 70 ans de règne

BELGA IMAGE

BELGA IMAGE

Le roi de Thaïlande Bhumibol Adulyadej est décédé jeudi, après 70 ans d’un règne ayant fait de lui le plus vieux monarque en exercice, plongeant la Thaïlande dans une ère de grande incertitude en raison de son statut de père de la Nation. «Il est mort paisiblement à l’hôpital Siriraj», a annoncé un communiqué du palais royal. Âgé de 88 ans, le roi était considéré comme le seul ciment d’une nation très divisée politiquement.

Il était monté sur le trône en 1946, après la mort inexpliquée de son frère et beaucoup de Thaïlandais n’ont jamais connu d’autres souverains. Bhumibol Adulyadej, hospitalisé depuis deux années, quasiment en continu, notamment pour des infections pulmonaires et de l’hydrocéphalie, n’était pas apparu en public depuis près d’un an. Son fils, le prince Maha Vajiralongkorn, âgé de 64 ans, doit lui succéder sur le trône. Le prince, de formation militaire, notamment à l’Académie de Duntroon, en Australie, a un grade honorifique de général au sein de l’armée. Ces dernières années, il a souvent remplacé son père lors de cérémonies officielles mais ses prises de parole restent rarissimes.