Le Roi et la Reine ont entamé leur toute première visite d’État à Wuhan en Chine, au milieu de l’”Empire du Milieu”. Démarrage en douceur ce dimanche avec un concert de carillons et la découverte de cette immense ville de “seconde zone” sur une maquette géante. Ambiance…

 

BELGA IMAGE / YORICK JANSENS

BELGA IMAGE / YORICK JANSENS

Le concert de carillons n’aurait pas décontenancé les touristes au pied du beffroi de Bruges. Beaucoup plus les percussions sur d’autres supports que des cloches, comme la pierre, le bambou, le bois, le cuir… et même l’argile! L’ensemble du Hubei Chime Orchestra, accompagné par les choeurs de l’Opéra provincial d’Hubei et la troupe de danse théâtrale dramatique locale, offre à une assistance peu familière de ce genre de musique, un florilège de “hits” de musique ancienne, et même ancestrale, basés notamment sur l’écoulement de l’eau ou les pépiements de l’”oiseau jaune”. Au premier rang de l’assistance, le Roi et la Reine écoutent très attentivement ce qu’on qualifierait chez nous de musique d’avant-garde mais qui n’est jamais en Chine qu’un héritage du passé. Philippe et Mathilde apprécient visiblement ce moment de poésie musicale, début en douceur – dimanche oblige – d’un véritable marathon dans l’Empire céleste, ce Géant qui ne sommeille plus depuis des décennies déjà, pour preuve cette immense maquette d’une ville en plein explosion démographique et industrielle que le couple royal a pu découvrir au cours d’une courte mais spectaculaire présentation. Nous nous trouvons à Wuhan en Chine.  C’est là, au « milieu de l’Empire du Milieu », que Philippe et Mathilde de Belgique ont entamé la toute première visite d’État de leur règne. Wuhan, située sur les rives du Fleuve Bleu (le fameux Yangtsé-kiang), dans la province du Hubei, est considérée comme une ville « de seconde zone » dans la République populaire, comptant seulement 10 millions d’habitants, mais elle est en plein essor économique. Bassin de l’industrie automobile (PSA Peugeot-Citroën, Renault, Honda…), avec 2 millions de véhicules produits là-bas annuellement, Wuhan est aussi le bastion chinois de la recherche en nanotechnologie et télécommunications. C’est aussi là que le Louviérois Franco Dragone a implanté le premier des six théâtres à venir en Chine (avec Pékin, Shanghai, Canton en projet) et destinés à accueillir ses spectacles comme l’aquatique Han-Show que le couple royal pourra découvrir ce lundi soir.

BELGA IMAGE YORICK JANSENS

BELGA IMAGE YORICK JANSENS

Wuhan est la première des cinq villes que le couple royal doit visiter cette semaine au cours d’un programme particulièrement axé sur l’économie et les technologies. La Chine était la destination logique pour cette première visite d’Etat : elle est devenue la première puissance économique mondiale et le président Xi Jinping avait officiellement invité nos Souverains lors de sa venue en Belgique en mars 2014. La Chine, le Roi la connaît bien, il s’agit de sa neuvième visite là-bas, entre les multiples missions économiques, les Jeux olympiques et la découverte de l’Exposition universelle de Shanghai en 2010.

BELGA IMAGE YORICK JANSENS

BELGA IMAGE YORICK JANSENS

 

 

 © Photo News / Philip Reynaers

© Photo News / Philip Reynaers

© ISOPIX / Frederic SIERAKOWSKI

© ISOPIX / Frederic SIERAKOWSKI