Rarissime : le Palais Royal s’est fendu d’un communiqué pour condamner la divulgation dans un livre de la teneur de ses colloques singuliers avec des responsables politiques.

Pas content, Albert II. © PN

Il n’est pas content, Albert II, pas content du tout! Déjà qu’il est empêtré dans une crise politique sans précédent, qu’il doit aider à démêler, comme les fils d’une bombe à retardement, avec le plus grand tact possible, d’aucuns brisent le tabou absolu: le secret de ses conversations. La suite >