Le couple princier s’est rendu sur le site des deux tours disparues du WTC, transformé en un énorme chantier. Les ducs de Brabant ont déposé une couronne au nom du Roi et de la Reine. Une visite officielle pas aussi fréquente qu’on pourrait le croire.

Philippe et Mathilde découvrent le futur site de Ground Zero et du musée des victimes. © PDV

Le prince Philippe et la princesse Mathilde n’ont pas voulu passer par New York sans se rendre sur le site de Ground Zero, l’endroit qui accueillait jadis les tours jumelles du World Trade Center avant qu’elles ne s’effondrent avec leurs occupants un certain 11 septembre 2011. Philippe et Mathilde ont pu constater l’état d’avancement de l’immense chantier de reconstruction. Quatre tours s’élèvent déjà sur le site, dont 70 étages de la future Tour de la Liberté qui en comptera 105, mais aussi un musée des victimes et un monument du souvenir qui devrait être prêt pour le 10e anniversaire de ce funeste attentat. Le prince Philippe : “C’est un beau projet. C’est aussi, avec le futur mémorial, une manière de penser aux victimes . J’aime chez les New-yorkais ce dynamisme et cette manière d’aller de l’avant, de penser au futur et de garder beaucoup d’espoir.”  

Les Princes ont déposé une couronne de fleurs au nom d’Albert II et Paola de Belgique. Cette visite officielle très appréciée des autorités du port en charge du site n’est pas aussi fréquente qu’on pourrait le croire. A part le président Obama, la reine d’Angleterre et la présidente d’Irlande, les chefs d’État ne se sont pas beaucoup rendus sur ce site. La Belgique y a été bien représentée, par les ducs de Brabant cette fois-ci et, en mai 2007, par le Roi et la Reine à l’occasion de leur visite au siège des Nations-Unies.