La plus grave crise de la monarchie ibérique depuis 1975. Le dernier ennui du roi Juan Carlos: sa fille cadette, l’infante Cristina, devrait être entendue par un juge pour complicité de corruption. Du jamais vu!

Crédit IMAGEGLOBE

L’infante Cristina, la blonde fille cadette du roi d’Espagne, devrait s’expliquer devant un juge dans l’enquête pour corruption qui vise son époux, Iñaki Urdangarin. C’est le rebondissement inédit et pour le moins spectaculaire du scandale qui ternit depuis plus d’un an l’image de la monarchie et du roi Juan Carlos et la plus grave crise que traverse la monarchie espagnole depuis l’arrivée sur le trône du roi Juan Carlos, deux jours après la mort du général et dictateur Francisco Franco le 20 novembre 1975. Un séisme qui, pour certains observateurs, pourrait bien amener le souverain hispanique à abdiquer incessamment et à La suite >