Un parfum de scandale flotte sur La Zarzuela, le palais royal espagnol. En effet, dans son ouvrage “Bâtards et Bourbons. Les enfants inconnus de la dynastie”, qui vient de paraître en espagnol, le journaliste José Maria Zavala étaie de vieilles rumeurs chuchotées dans les caminos et autres calle de Madrid à Barcelone : le roi Juan Carlos Ier d’Espagne, déjà père de trois enfants et grand-père de huit petits-enfants, aurait une descendance cachée !
Ce ne seraient non pas un, mais bien deux “bâtards” ou enfants illégitimes qui seraient nés des amours adolescentes ou postadolescentes du Souverain âgé aujourd’hui de 73 ans. Zavala s’est en effet intéressé aux relations amoureuses de la maison royale de Bourbon, connue pour sa riche descendance illégitime. Pour rappel, Juan Carlos 1er, fils de Juan de Borbón, est un descendant direct du roi Louis XIV et, avec le grand-duc de Luxembourg, l’un des deux derniers Bourbon “d’active”, c’est-à-dire en exercice sur un trône royal. La suite >