La duchesse de Brabant est arrivée dans l’île sinistrée pour une visite de 72 heures qui sera intense en émotions. Au programme, visite de camps de déplacés, d’écoles reconstruites par l’ONG, mais aussi de centres de traitement du choléra. La future Reine belge au coeur de la misère la plus marquée du continent américain 

La Princesse a été accueillie à l'aéroport par la ministre haïtienne des Affaires sociales, avant de monter dans un véhicule d'Unicef. © Photo News

 

La Princesse Mathilde est arrivée ce mercredi soir à l’aéroport Toussaint L’Ouverture de Port-de-Prince, après un périple de quinze heures qui l’a fait passer de Paris à Point-à-Pitre avant de gagner la capitale haïtienne. Accueillie par la ministre des Affaires sociales, la duchesse de Brabant qui est présidente d’honneur de l’ONG Unicef Belgique s’est rendue ensuite à son hôtel où elle a a pu retrouver Castro et Christine, deux adolescents de la capitale haïtienne qui s’étaient rendus en Europe et notamment dans notre pays pour sensibiliser la population au drame que les insulaires de ce qui fut un jour la Perle des Caraïbes sont en train de vivre. Pour rappel, le pays en plein développement depuis la dictature de la famille Chevalier (Papa et Baby Doc)  a subi en janvier 2010 le plus fort tremblement de terre de son histoire. Un séisme de 7,3 sur  l’échelle de Richter. Mais aussi une sécheresse et deux ouragans! Sans oublier une épidémie de choléra qui a repris de la virulence depuis le dernier phénomène météo ravageur dans l’île : l’ouragan Sandy.

Mathilde ne rencontrera pas le président de la République Michel Martelly, actuellement en visite au Japon, mais elle a pu discuter avec lui il y a quelques semaines lors de son passage en Belgique. En premier diplomate de son pays, le président haïtien va parler un peu partout dans le monde de la situation critique que connaît son pays actuellement et qu’il va encore connaître l’année prochaine, notamment avec une probable phase critique de famine (pour 1,5 million de personnes) vu que la majorité des récoltes ont été ravagées par l’ouragan. La princesse Mathilde rencontrera le Premier ministre haïtien qui lui expliquera certainement la même chose avant de faire le point sur les succès déjà obtenus par le gouvernement mais aussi le travail immense qu’il reste à accomplir dans ce pays en manque criant d’infrastructures, de routes, d’écoles, etc.

Dès ce jeudi, la princesse visitera les différents volets de l’action de l’Unicef dans ce pays, tant en matière de première urgence après la catastrophe (camps de déplacés, centres de traitement du choléra ou de nutrition) que dans son core-business proprement dit: l’éducation et la protection des enfants. Mathilde inaugurera aussi la nouvelle campagne d’Unicef Belgique “Un pas de plus vers l’école” destinée à résoudre le problème de l’éducation des enfants dans les zones rurales et reculées.  Tous les détails dans de prochains posts et dans “Le Soir magazine” de la semaine prochaine.