“Damages” est sans doute l’une des meilleures séries judiciaires qui aient jamais été créées. Pourtant, elle est boudée par le public.

© FX

Il est de ces séries qui ont tout pour plaire : un casting impressionnant, une intrigue intelligente et des épisodes passionnants. “Damages” est de celles-là. Pourtant, le programme est loin de séduire les foules. Créée en 2007 pour la chaîne FX (la petite sœur de la FOX), la série est un événement. Les producteurs ont convaincu Glenn Close (voir encadré) de participer au show. Accompagnée de Rose Byrne (“Star Wars II : l’attaque des clones” ou encore “Troie”) et de Tate Donovan (“Newport Beach”), l’actrice porte un scénario passionnant.
Tout commence dans un ascenseur. Une jeune femme en sort avant de s’enfuir, sans but, dans les rues de New York. Elle a le visage, les mains et les vêtements pleins de sang. Qu’est-il donc arrivé à cette jolie brune, Ellen Parsons (Rose Byrne) ? Six mois plus tôt, la demoiselle était engagée dans l’un des plus grands cabinets d’avocats de la ville. Elle était fiancée avec l’homme de ses rêves. La toute fraîche diplômée était engagée dans un énorme procès contre un magnat de la finance. Cette affaire l’aurait-elle plongée dans un gouffre sans fin ? Ou sa patronne, l’impitoyable Patricia “Patty” Hewes (Glenn Close) aurait-elle une fois de plus dépassé les bornes ? Les spectateurs mettront treize épisodes – qui expliquent le déroulement des fameux six mois – à le découvrir. Le temps de diffuser cette première saison, “Damages” était devenu culte. Les spectateurs, curieux au lancement de la série, se sont massés devant leur petit écran pour le premier épisode du programme. Petit à petit cependant, les audiences se sont érodées. Un an après sa création, “Damages” aurait dû être annulé. C’était sans compter sur le succès critique du show. Les professionnels étaient à court de superlatifs pour qualifier l’intrigue judiciaire. Glenn Close croulait sous les trophées pour son rôle de garce manipulatrice. Pas question, donc, de suppression. “Damages” aura une seconde saison !

Enfin la suite !
Deux ans et demi après sa sortie américaine, la deuxième saison de “Damages” arrive enfin en non crypté en Belgique francophone. RTL-TVI, qui n’a qu’une confiance mitigée en la série, diffuse le programme en deuxième partie de soirée. Une décision que les fans regretteront sans doute, mais qui s’explique par l’audience peu satisfaisante de la première saison. Pourtant, cette saison est au moins aussi haletante que la première. Les spectateurs retrouvent la jeune Ellen, un verre dans une main, un pistolet dans l’autre. Elle menace une personne que le public ne peut voir. La brunette veut la vérité. Elle semble ne pas obtenir gain de cause et tire, sans pitié. Qu’est-ce qui explique un tel comportement ? Six mois plus tôt, Ellen acceptait de collaborer avec le FBI pour faire tomber Patty. La jeune femme était persuadée que sa patronne avait tenté de la faire tuer. Sans l’ombre d’une hésitation, elle échafaudait un plan pour que sa boss finisse derrière les barreaux. Mais Patty Hewes n’a pas la réputation de dure à cuir pour rien. Ellen tentait également de se remettre de l’assassinat de son fiancé, perpétré un mois plus tôt. Quant à la boîte d’avocats, elle s’occupait d’une affaire délicate. Daniel Purcell, un brillant chimiste, est accusé du meurtre de sa femme. Il aurait été piégé par l’un des employeurs, la firme énergétique Ultima National Ressources. Patty s’impliquait corps et âme dans ce cas. Sans doute parce que Daniel est son ancien amant et le père de son fils. Mais toutes les personnes engagées dans le procès sont des manipulateurs professionnels. Patty est-elle capable de l’emporter ?

Sauvée in extremis
En dépit des critiques, toujours aussi dithyrambiques, les audiences de “Damages” ne se sont jamais relevées. Dès lors, la FX a été contrainte d’annuler la série au terme de sa troisième saison. Heureusement pour les fans de Glenn Close et de ses associés, une chaîne câblée a racheté les droits du programme. Dès le 13 juillet, la petite Direct TV proposera la quatrième saison inédite sur ses antennes. Une cinquième saison devrait suivre en 2012. Quant à savoir si le reste de “Damages” sera diffusé un jour en Belgique (ailleurs que sur Be TV). Il n’y a pas de mal à l’espérer !
“Damages”, deux épisodes tous les mercredis à partir du 20 juillet, 22h10, RTL-TVI.