Le magazine “TV Guide” a publié son classement annuel des comédiens télé les mieux payés. Émotifs s’abstenir.

© RE

Vous aimez passer une soirée confortablement assis dans votre canapé, des chips à la main, devant une série de votre choix ? Les acteurs de votre fiction vous en remercient ! Car vous divertir est pour eux extrêmement rentable. Chaque année à la même période, le magazine américain “TV Guide” diffuse les salaires des stars de séries américaines. Et, tous les ans, le nombre de zéros affichés fait frémir. Cette année, la tête du classement est occupée par deux hommes. L’un d’eux est indiscutablement l’un des acteurs les plus populaires du petit écran. Hugh Laurie, alias “Dr House”, gagne 485.000 euros par épisode. Le premier ex aequo, Ashton Kutcher, est plus connu du public européen pour son mariage avec Demi Moore que pour ses talents de comédien. L’acteur, qui n’est pas encore apparu dans “Mon oncle Charlie” (il y prend la place de Charlie Sheen, viré il y a quelques mois), gagne plus que son collègue sur la série, Jon Cryer, deuxième plus gros salaire américain avec ses 415.000 euros par épisode. Sur la troisième marche du podium (et en quatrième position), les spectateurs retrouvent un autre monument de la télévision : Mark Harmon, alias Jethro Gibbs dans NCIS avec 346.000 euros l’épisode.

Les femmes ne sont pas en reste…
Si les quatre plus gros salaires sont exclusivement masculins, ces dames monopolisent une grande partie du top 10. Un bref coup d’œil sur les tableaux ci-contre suffit pour s’en persuader : les femmes s’en tirent très bien. Ainsi, à coup de négociations, Mariska Hargitay (“New York : Unité Spéciale”) est réussi à obtenir environ 275.000 euros par épisode. À égalité avec David Caruso (“Les Experts : Miami”), Marg Helgenberger (“Les Experts”) et les quatre “Desperate Housewives” touchent à peine moins avec 260.000 euros par épisode. Tous ces chiffres, déjà mirobolants, sont à multiplier par le nombre d’épisodes que comprend une saison. En général, chaque acteur tourne entre 20 et 24 épisodes par an. Hugh Laurie empoche donc entre 10 et 12 millions d’euros pour terroriser ses collègues du Princeton Plainsboro Hospital. Si l’on ajoute que ces stars touchent un pourcentage plus ou moins important sur les ventes de produits dérivés, qu’elles ont souvent négocié des contrats publicitaires au tarif fort et qu’elles participent à quelques longs-métrages, il n’est pas extravagant de doubler ou tripler ces chiffres pour avoir une idée précise du salaire annuel des héros de fictions télévisées…

Quel critère pour quel salaire ?
Pourquoi un acteur gagne-t-il plus qu’un autre ? Les montants peuvent varier pour de nombreuses raisons. Certains acteurs touchent un bonus sur leur salaire de comédien parce qu’ils sont producteurs ou créateurs de l’émission dans laquelle ils jouent. C’était le cas de William Petersen dans “Les Experts” et c’est encore vrai pour Tina Fey (242.000 euros pour “30 Rock”) et Kyra Sedgwick (242.000 euros pour “The Closer”). La notoriété d’un comédien et l’importance de son personnage dans le show sont également des critères essentiels. “Dr House”, par exemple, n’est pas envisageable sans Hugh Laurie. Le Britannique a un réel pouvoir lors des négociations salariales, ce qui ne serait pas le cas, par exemple, de son collègue Jesse Spencer (Dr Chase). Le cas de figure est semblable pour Simon Baker, qui incarne à lui seul le “Mentalist” (environ 210.000 euros par épisode). Les audiences de la série sont également prises en compte. Une fiction qui rassemble près de 20 millions de téléspectateurs par semaine (aux USA), comme c’est le cas pour “NCIS”, se doit de préserver son casting intact. Mark Harmon ne craint donc pas les restrictions budgétaires. Chaque programme rapporte également un certain montant à la chaîne qui la diffuse. Le magazine “Forbes” a publié son classement des productions télé les plus rentables à la demi-heure. On y découvre que “Mon oncle Charlie” est la série la plus rentable. Elle offre près de deux millions d’euros par demi-heure à CBS ! Les “Desperate Housewives” rapportent 1,9 million d’euros à ABC. “Grey’s Anatomy” (1,8 million d’euros), “The Big Bang Theory” (1,7 million d’euros), “Glee” (1,4 million d’euros) et “Modern Family” (1, 1 million d’euros) sont également précieux pour leurs diffuseurs respectifs. De quoi convaincre les producteurs que leurs “employés” méritent un salaire à cinq zéros. Le montant des salaires des stars télé se justifie donc simplement… par l’argent qu’ils rapportent à leurs patrons. Quoique… Le classement de “TV Guide” comporte deux tableaux : celui des séries comiques et celui de séries dramatiques. La raison ? Les épisodes des premières durent une vingtaine de minutes, ceux des deuxièmes 40. Ashton Kutcher gagne donc le même montant que Hugh Laurie pour deux fois moins de temps de tournage. La logique de Hollywood reste parfois mystérieuse…