Le prochain prime time de “Plus belle la vie” sera diffusé en primeur ce mercredi en Belgique. Deux épisodes qui accueillent un certain Yves Rénier.

© RE

Chaque saison de “Plus belle la vie” réserve aux fans de la série entre un et trois téléfilms, ces derniers étant diffusés en début de soirée, en Belgique comme en France. Cette rentrée 2011 offre aux spectateurs non pas quatre épisodes de 20 minutes, comme d’accoutumée pour les soirées spéciales de “Plus belle la vie”, mais deux longs épisodes de 51 minutes. Ensemble, ils composeront le fameux “prime” de la série. Intitulée “Une course contre la montre”, cette fiction sera diffusée en primeur en Belgique, ce 14 septembre. Les Français ne découvriront l’intrigue que six jours plus tard. Sans trop en dévoiler, voici quelques éléments de cette édition particulière de “Plus belle la vie”. Tout d’abord, ce prime, centré sur les personnages de Samia, Boher, Nathan et Wanda, fera la part belle à l’humour. Pascale Roberts, interprète de Wanda, confiait récemment que claquements de portes et situations farfelues seraient légions. Mais ce prime est surtout l’occasion pour la série d’accueillir une guest star de choix en la personne d’Yves Rénier (le visage du commissaire Moulin pendant plus de 30 ans). L’acteur endossera le costume d’un certain Tomasini, le méchant de service qu’Yves Rénier lui-même a qualifié de “déconnant”. Et pour cause ! Son personnage, drogué à son insu, devrait complètement perdre ses moyens… On parle même d’une scène où le comédien court nu dans les rues de Marseille…

Un mariage en danger ?
Mis à part cet étrange Tomasini, les spectateurs, retrouveront leurs personnages habituels en petite forme. Boher, qui vient d’épouser Samia, devrait être aux anges. Mais, lorsqu’une montre ayant appartenu à Marylin Monroe est volée, le jeune marié met sa carrière en danger. Il pense avoir reconnu la coupable, qu’il arrête immédiatement. Malheureusement pour lui, la dame en question est a priori innocente et, surtout, l’épouse d’un haut fonctionnaire. Ni une, ni deux, Boher est muté à… Dunkerque ! Il préfère ne pas l’annoncer tout de suite à son épouse, pour ne pas gâcher leur lune de miel. Pas de chance, juste avant de s’envoler pour leur destination de rêve, le policier croise une femme avec la fameuse montre au poignet. Il a le choix : planter sa femme et tenter de sauver sa carrière ou profiter de ses vacances. S’il choisit la première option, son mariage pourrait ne pas durer. Mais s’il opte pour la seconde, rien ne dit que Samia sera disposée à le suivre à Dunkerque. Choix cornélien qui devrait entraîner bon nombre de situations cocasses. “La Course contre la montre” sera donc un prime léger, mettant en scène deux des personnages les plus populaires de la série. Une heure quarante sans prétention qui devraient assurer une belle audience à la “Plus belle la vie” !

“Plus belle la vie : Une course contre la montre”, le 14 septembre, 20h05, la Deux.