La série a été annulée au terme de sa deuxième saison. La Deux propose le baroud d’honneur des êtres humains face aux envahisseurs.

© DR

V”, remake de la série culte des années 80, avait fait grand bruit à ses débuts. La version 2009 de la fiction avait tout pour plaire. Une intrigue passionnante, des acteurs confirmés et des effets spéciaux heureusement plus évolués que ceux de la série d’origine, tout était rassemblé pour séduire le public. Les fans de science-fiction ont tout de suite été conquis par le programme, à la fois fidèle aux ficelles classiques du genre et adapté au public du XXIe siècle. Les premiers épisodes de la série avaient réalisé de très bonnes audiences, aux USA. Puis, sans réelle explication, l’intérêt du public est retombé, laissant les producteurs de “V” devant un choix difficile : annuler le show ou le prolonger en espérant gagner ou regagner l’intérêt des Américains (ce qui n’arrive presque jamais). ABC, qui diffuse la série, a pris le risque de commander une deuxième saison au programme. Dix épisodes d’une qualité indiscutable et passionnants, qui n’ont malheureusement pas convaincu les Américains. Or, sur les chaînes non câblées comme ABC, les taux d’audience déterminent à eux seuls la survie d’un programme. Avec une moyenne de cinq millions de téléspectateurs par épisode, “V” n’avait aucune chance. La deuxième saison de la fiction est donc sa dernière. Comme c’est souvent le cas lors de séries annulées à la dernière minute, la conclusion est tout sauf satisfaisante. Il faudra se contenter d’une fin ouverte qui n’éclaire ni sur le sort des protagonistes, ni sur le destin de l’humanité.

Une lutte sans merci
La première saison de “V” décrit le débarquement de “Visiteurs” venus “En Paix. Toujours” et leur succès immédiat auprès de la population mondiale. Seul un petit groupe, composé d’humains et de quelques envahisseurs, qui se fait appeler “La Cinquième colonne”, comprend la gravité de la situation. Les extraterrestres sont dangereux et prêts à tout pour mener à bien leur plan de colonisation de la planète Terre. Il y a quelques mois, les Belges abandonnaient les héros de “V” dans une situation peu enviable. Après que la “Cinquième colonne” a détruit les œufs d’Anna (le leader des Visiteurs), cette dernière ressentait sa première émotion humaine : la souffrance. Pour se venger, la superbe brune déclenchait une nouvelle phase de l’invasion de la planète. Partout, le ciel est devenu rouge sang.
La deuxième saison de la fiction démarre quatre jours après cet événement, soit deux mois après le débarquement des vaisseaux des Visiteurs. La population mondiale, jusque-là dévouée (voire asservie) aux nouveaux venus, se rebelle. La couleur des cieux, qui est également celle de la pluie, provoque des émeutes. L’agent spécial du FBI Erica Evans s’inquiète de plus en plus pour son fils, Tyler, convaincu par le discours des nouveaux venus. Elle continue sa lutte contre les Visiteurs aux côtés du Père Jack Landry, qui s’est fait de nombreux ennemis au sein de sa congrégation, de Kyle Hobbes, un ancien mercenaire aux relations troubles avec les Visiteurs et de Ryan Nichols, envahisseur dont l’enfant mi-humain a été enlevé par Anna. La Cinquième colonne est rejointe par deux membres de poids. Chad Decker, journaliste séduit par Anna dans un premier temps, a découvert que les Visiteurs faisaient subir des tests proches de la torture aux humains et décide de rejoindre la résistance. Le Dr Sidney Miller est, quant à lui, dans la ligne de mire des envahisseurs. Ses recherches l’ont fait approcher d’un peu trop près un secret d’Anna et de ses congénères. La Cinquième colonne l’engage comme “cerveau” du groupe. Ces quelques personnages, aidés de l’intérieur par Lisa et Diana (voir encadré), respectivement fille et mère d’Anna, luttent presque seuls contre une force composée de milliers de Visiteurs, sans compter les vaisseaux qui attendent leur heure dans l’espace à la périphérie de la planète Terre. Les créatures possèdent également une technologie nettement supérieure à celle des êtres humains et le soutien de la majorité de l’humanité. La Cinquième colonne est considérée comme un groupe terroriste, ennemi de tous. Erica et ses alliés s’engagent donc dans un combat quasiment perdu d’avance. Un baroud d’honneur que les spectateurs suivront à n’en pas douter avec un grand intérêt.