Voici l’un des programmes qui devrait retenir votre attention dans les prochaines semaines.

© Canal +

Même Nicolas Sarkozy en parle ! Le président français a en effet cité la production de Canal + dans son intervention sur l’économie. « Quand vous regardez la série récente, là, les Borgia, on voit que le concert des nations du monde au XVIe siècle, c’était quatre, cinq pays : ça se discutait entre l’Italie, l’Espagne, l’Allemagne, l’Angleterre et la France », a-t-il affirmé. “ Borgia” est donc le phénomène télévisuel de la rentrée, en France du moins. La fiction est une production Tom Fontana (l’excellent “Oz”) pour Canal+. Elle ramène les spectateurs en Italie, en 1492. À Rome, trois familles s’affrontent pour le pouvoir. Les Colonna, les Orsini et les Borgia. Rodrigo Borgia, puissant évêque, rêve de grandeur. Son ambition ? Devenir Pape et placer ses enfants naturels (mais pas légitimes, vu sa position d’ecclésiastique) à des postes clés. Entre luttes de pouvoir, histoires d’amour et de sexe et manipulation, “Borgia” raconte les aventures d’une famille qui a marqué non seulement l’Histoire mais également la littérature. La série, qui compte une saison de douze épisodes (de 52 minutes chacun) a fait un carton sur Canal +. Elle est proposée sur Be TV depuis ce 11 novembre 2011. La terrible famille de la Renaissance inspire visiblement les créateurs de série puisque Neil Jordan a réalisé une autre série intitulée “The Borgias”. Diffusé en avril dernier sur la chaîne américaine Showtime, le programme a été prolongé pour une deuxième saison. Dans cette autre version télévisée des Borgia, Rodrigo est incarné par Jeremy Irons. La série, créée pour être la “remplaçante” des “Tudors”, devrait arriver très prochainement en Belgique. Vous n’avez pas fini d’entendre parler des Borgia.