Près de 25 ans après la fin de cette institution télévisuelle, Tom Selleck incarne le héros de “Blue Bloods”, une série policière à succès. Adieu les chemises à fleur, le voilà en uniforme !

© DR

Depuis deux ans, “Blue Bloods” fait le bonheur de la chaîne américaine NBC. La série (une sorte de “Cordier, juge et flic” à la sauce américaine, voir notre encadré) sera diffusée sur M6 à la mi-février. RTL-TVI devrait prochainement suivre le mouvement. Avant même sa diffusion, la fiction suscite un véritable engouement. Et pour cause ! Elle marque le grand retour de Tom Selleck à la télévision. Les moustaches les plus célèbres du petit écran reviennent plus en forme (et mieux taillées) que jamais. L’histoire d’amour entre l’acteur et les séries a commencé en 1980. Cette année-là, le public découvrait Thomas Magnum dans la série du même nom. Chemises hawaïennes au vent, il parcourait O’ahu (une île située dans l’archipel d’Hawaï, d’où les chemises !) au volant de sa rutilante Ferrari 308GTSi rouge. Ce vétéran de la guerre du Vietnam, était chargé de maintenir la sécurité sur les terres de l’écrivain Robin Masters et jouait les détectives privés. Il a vécu des aventures palpitantes, peuplées de gangsters et de jolies femmes. Entouré de ses deux dobermans, le héros a fait rêver les spectateurs pendant huit années. Une quasi-décennie qui a fait de Tom Selleck une véritable star.

Tentatives sur grand écran
À la fin de l’ère “Magnum”, Tom Selleck entreprend de conquérir le monde du cinéma. Celui qui avait décliné le rôle d’Indiana Jones au début des années 80 espère avoir une seconde chance. Mais après plusieurs films décevants (le plus marquant ayant été la suite de “Trois hommes et un bébé”), l’acteur décide de se tourner vers ce qu’il connaît le mieux : la télévision. Le comédien, qui avait connu ses premiers succès grâce aux “Feux de l’amour” (il incarnait Jett Andrews) s’invite dans la série la plus populaire du moment : “Friends”. Il y endosse le rôle du Dr Richard Burke, le petit ami plus âgé de Monica. Durant plusieurs épisodes, Tom Selleck prouve qu’il maîtrise également le registre comique. Mais son personnage n’a pas été créé pour rester. L’acteur quitte Monica et ses Friends pour d’autres projets. Il reviendra dans le show à plusieurs reprises, dont une sans moustache ! En 1998, l’homme aux belles bacchantes s’engage dans “The Closer”, un programme qui, espère-t-il, lui permettra de se rappeler au public. Mais la série, qui se penche sur le lancement d’une boîte de publicité, est un échec. Elle est annulée après dix épisodes, faute d’audience. Déçu, Tom Selleck se fait plus discret. Beaucoup le disent désabusé. Peut-être l’acteur a-t-il lui-même abandonné l’idée de revenir au devant de la scène. En 2005, le comédien accepte le rôle-titre du téléfilm “Stone Cold”, adaptation du roman du même nom tiré de la série des aventures policières de Jesse Stone. Six téléfilms “Jesse Stone” suivront entre 2005 et 2011. Entre-temps, l’ancien tombeur de ces dames rejoint le casting de “Las Vegas”, une série sur le déclin qui ne tarde pas à être annulée. Enfin, en 2010, Tom Selleck devient le pilier de “Blue Bloods”. Son rôle de patriarche lui convient à merveille. Le public semble ravi de revoir le héros des années 80, les rides en plus. Il est possible de bien vieillir à la télévision…