Une claque figurée cette fois puisque l’actrice vient d’être déboutée de sa plainte contre son ex employeur, Mark Cherry. Elle l’accusait de violence.

© RE

Dire que Nicollette Sheridan était mécontente de son départ de “Desperate Housewives” est un euphémisme. Depuis son éviction du show, l’actrice cherchait à être dédommagée par Mark Cherry, le créateur de la fiction. La comédienne accusait notamment le créateur pour  violence et contre la société de production Touchstone Television pour licenciement abusif. Le procès entre les anciens collaborateurs bat son plein. Ce mardi 14 mars, la cour supérieure de Los Angeles a annoncé qu’elle avait rejeté la plainte pour violence. Le juge a cependant  confirmé les poursuites pour licenciement abusif. Les plaidoiries finales du procès pourraient avoir lieu ce mercredi. Reste à savoir si Nicollette Sheridan va toucher un dédommagement ou si, comme son personnage d’Edie, elle aura fait beaucoup de bruit pour rien.