Dans “Life On Mars”, l’inspecteur Sam Tyler fait un voyage involontaire dans le passé. Rencontre avec Jason O’Mara, qui a incarné le personnage.

© DR

RTL entame aujourd’hui la première- et unique- saison de “Life on Mars” (version américaine). La série, créée en 2008, compte dix-sept épisodes. Elle raconte les aventures de Sam Tyler. Inspecteur de police en 2008 à New York, il se lance à la poursuite d’un dangereux serial killer qui a kidnappé sa partenaire. Mais il est renversé par une voiture et se réveille trente-cinq ans plus tôt, soit en 1973. Le policier est coincé dans une époque qu’il ne connaît pas et ne peut sauver sa collègue. Il se (ré)engage dans la police, où il découvre un fonctionnement à mille lieues de ses habitudes. Les méthodes d’investigation sont vétustes (inutile de parler des instruments utilisés) et le système est rongé par la corruption. Savant mélange entre la science-fiction et le policier, “Life on Mars” est l’adaptation de la série anglaise du même nom (de la BBC). Cette dernière n’a compté que seize épisodes répartis en deux saisons mais a marqué l’histoire du petit écran. « Lorsque j’ai vu que l’on tournait une version américaine de “Life on Mars”, j’ai sauté sur l’occasion », nous confiait Jason O’Mara, qui incarnait Sam Tyler. « J’ai toujours été un grand fan de science-fiction. En réalité, c’est en regardant “Star Wars” que j’ai décidé de devenir acteur. Je me suis dit “C’est exactement ce que je veux faire ” Et “Life on Mars” est devenu un classique du genre… »

Hommage à David Bowie
Au delà d’une série qui n’a duré “qu”’une saison, “Life on Mars US” est un programme truffé de références et de clin d’œil. À commencer par le titre du programme, qui est également celui d’un tube de David Bowie. La production offre également des anachronismes volontaires, comme ce personnage qui porte un tee-shirt de Nirvana en 1973 ou ces unes de journaux qui parlent de George W. Bush. Autant de détails qui raviront les spectateurs attentifs. “Life on Mars US” est considérée comme un réussite télévisuelle (même si les puristes estiment que la version américaine n’est qu’une pâle version de son homologue britannique). Il semble cependant que le tournage n’ait pas été de tout repos. « J’ai fait énormément d’exercice et j’ai perdu beaucoup de poids pendant le tournage. D’ailleurs cela se voit entre le premier et le dernier épisode. Cela a été très éprouvant, j’en suis sorti épuisé », confiait Jason O’Mara, alors qu’il tournait “Terra Nova”, une autre série de science-fiction. L’expérience “Life on Mars” a en tout cas séduit Jason O’Mara : «J’ai passé de bons moments avec des gens talentueux qui travaillaient sur une intrigue passionnante. Ce pourquoi, lorsque les scénaristes de “Terra Nova” m’ont proposé de reprendre le rôle d’un homme qui voyageait dans le passé, j’ai souri avant d’accepter sans hésitation », conclut Jason O’Mara.

“Life on Mars”, 22h05, RTL-TVI.